Madeleine, à Caracas: “Pourquoi je vis?”

0
93

Les 20 Ans, il est à la tête du mouvement Étudiant au Nicaragua, à la Mi-Avril 2018, les Protestations contre le Régime du Président Ortega a lancé. Maintenant, elle se bat depuis l’Exil pour la Démocratie dans leur pays d’origine.

Madeleine, à Caracas, a sa Mère depuis douze Mois. À l’époque, à la Mi-Avril 2018, se trouvait la jeune Étudiante en dernière Année de Kommunikationsstudiums et peint, Peintures à l’huile. Les protestations des étudiants à Managua ont éclaté, il a laissé ses Livres, et a rejoint les jeunes, dans les Rues, les Barricades constructions et lourdement armés, les forces de Police entgegenstellten.

Le 16. Mai 2018 a commencé la première table ronde du Dialogue national, en direct à la Télévision a été transféré. Des milliers de Nicaraguayens ont vu et entendu, comme Madeleine, à Caracas, le Nom de votre dans les Manifestations tués Camarades lut. Ils ont également vu les fossiles des Mines de présents, le Président Daniel Ortega et sa Femme, Vice-présidente de Rosario Murillo.

Quelques Semaines plus tard, devait Madeleine, à l’Exil vers le Costa Rica fuir le Pays, ces derniers Mois, plus de 50 000 Nicaraguayens.

DW: quel a cette Crise politique été touchés? Qu’avez-Vous gagné ou perdu? Et peut-on les Choses gegenrechnen?

Madeleine, à Caracas: C’est une Question très difficile, parce que la Crise qui nous concerne tous, à de nombreux Égards. Dans mon Cas, il s’agit de l’Exil, les Menaces et l’Ampleur de l’Exposition au public, qui m’a fait le plus de mal. Il sont de la Torture mentale et les Menaces. Le Fait que je suis en Exil suis et mes Parents pas plus de Travail, se cacher et de ne plus retourner à la Maison, causant un Stress émotionnel qui est difficile à supporter.

Il me touche aussi, mes Amis en Prison, et en même temps, je l’international, mon Visage hergebe, afin de l’accuser. Et tout à coup je me sens coupable, que je suis en Vie. C’est terrible, quand on commence à se poser cette Question: Pourquoi je suis encore vivant?

J’ai aussi beaucoup d’Expérience, parce que je n’aurait jamais pu imaginer que j’ai que 20 Ans, tout d’un coup à une Militante pour les Droits de l’homme vais. J’ai devant le Parlement Européen, parlé et devant les Nations Unies. Maintenant j’ai une très grande Famille, car je suis sur de mes Voyages, toujours avec les Familles nicaraguayen Migrants logés suis. Ils sont maintenant tous mes Famille. J’ai maintenant beaucoup de Mères, de Loin, pour prendre soin de moi, et j’ai Refuge dans divers Pays du Monde.

Je pense que c’est au milieu de Malheur et de la Douleur, pas d’Avantages, plutôt Leçons. Je n’ai jamais pensé que je en si peu de Temps et de si tôt, tant à propos de la Politique, de Diplomatie, d’Histoire et de Relations internationales aurait à apprendre.

Protestations contre le Gouvernement Ortega: Plus de 300 Manifestants ont été depuis Avril 2018 tué

Ce qui s’est passé en Avril 2018 avec les Étudiants pour le Nicaragua? Il y avait un Éveil soudain une Conscience sociale ou d’une Lassitude face à des rapports de force dans le Pays?

Avant Avril 2018, il y avait pas indépendante et autonome, Étudiant, les vrais Intérêts des Étudiants de l’ifes. Mais nous, les jeunes Gens ont commencé à notre propre Rôle dans cet État, à remettre en question. Nous nous sommes demandé pourquoi nous n’avons de voter, mais toujours le même Président. Dans un Pays où les Votes falsifiés dans le quotidien la Violence règne et la Corruption, chaque état Unité pénètre. Un Pays où il n’existe pas de Justice pour les Femmes battues et où l’Armée des Paysans tue, sans que la Police ou de la Justice des réponses.

Beaucoup ont pensé, nous, les jeunes Gens seraient indifférents, mais le Pays était en Avril dernier, nous avons un Autocuiseur qui, peu auparavant, à exploser. L’Incendie dans la Réserve Indio Maíz, dans le Sud du Nicaragua, a commencé le 3. Le mois d’avril. Le Gouvernement protegierte Colons avaient le feu est mis. Cela a déclenché les premières Manifestations. S’y ajoutent les Manifestations pour les Retraites, de l’Environnement et des droits de la Femme. Beaucoup d’entre nous ont eu le Nez plein d’un Président, de tout, et jamais sur le Peuple l’entendit.

Quel Avenir voyez-vous pour le Nicaragua?

J’aimerais être optimiste, mais je suis sûr que le Processus de Construction de notre Pays va durer plusieurs Années. Car le grand Défi n’est pas le Président Ortega se débarrasser de, mais dans un État avec de nouvelles Institutions, l’absence de Corruption ou de l’Impunité, et d’une nouvelle Culture politique, sur la Base de l’Équité.

Nous devons créer des Bases de la Passé à relever pour que le Passé ne se répète pas et nous, à 40 Ans un Régime dictatorial. Nicaragua mérite la Paix, la Démocratie et le Changement, – la voie de l’Autoritarisme, de Machismus et la Corruption, en passant d’une société pluraliste et diversifié de la Nation, nous avons tous une Voix.

Madeleine, à Caracas, est parmi les plus éminents Représentants de la Studendenbewegung, en Avril 2018, les Protestations contre le Gouvernement a commencé. Comme près de 50 000 Compatriotes, elle a le Pays quittés.

Entretien conduit Gabriela Selser.

Madeleine, à Caracas: “J’aimerais être optimiste”