Coloniale de l’art spolié, la France et l’Allemagne veulent travailler

0
54

Le Débat sur la Restitution des Objets datant de l’époque Coloniale se poursuit. L’Allemagne veut relever le Défi. Il existe une Solution commune? Deux des principaux Acteurs veulent travailler.

La Berlin, Stiftung Preußischer Kulturbesitz et le Musée du Quai Branly à Paris, qui veut le Retour de l’art colonial, à l’avenir, une étroite coopération. “La Situation des deux Pays est comparable”, a déclaré la Fondation Président, Hermann Parzinger, après une Réunion avec les Collègues français de Stéphane Martin, à Paris, en face de l’Agence de presse Allemande.

Hermann Parzinger, et son Homologue français Stéphane Martin

“Il est mieux à développer une Position commune, de l’Expérience des spécialistes de muséographie pris en compte”, a déclaré le Directeur du Musée du Quai Branly, Stéphane Martin. La France et l’Allemagne pratiquer la Restitution des Objets datant de l’époque Coloniale de l’avant. Le coup d’envoi pour le nouveau Débat qui avait un Rapport sénégalais, Économistes Felwine Sarr française et Historienne de l’art, Bénédicte Savoy. Le Président de la france, Emmanuel Macron avait les deux Scientifiques, chargé de préparer un Restitutionsreport de créer. Y vous recommandons de vous, dans l’immédiat et inconditionnel de la Restitution de tous les Objets, les Actions militaires capturés. Macron a, correspondant à l’apparition d’Artefacts dans les Pays d’origine, livrée en particulier au Bénin.

Signal d’alarme pour l’Allemagne

Le Rapport, en Novembre 2018 a publié un appel de Réveil pour l’Allemagne, dans cette Question, jusqu’à présent, moins clairement positionné. Jusqu’en Mars 2019 à la Confédération et des Pays de maintenant, une prise de Position commune pour la remise à neuf de l’Héritage colonial présenter, comme le Hamburger Kultursenator Carsten Brosda annoncé.

La Restitutionsbericht de Felwine Sarr et Bénédicte Savoy, assure, en Allemagne, pour les Vertèbres

Aussi Kulturstaatsministerin Monika Grütters tenait les Musées allemands, les Stocks Objets de la Colonisation, de l’examiner et de l’Utilisation ultérieure afin de clarifier. Dans les Collections de l’antiquité Contexte, selon Museumsbund à la fois les Objets, on veut dire en fait de la Colonisation, mais aussi des Objets dans lesquels se colonial Penser reflète.

“Quand on veut, est un Moyen”, a commenté à la Mi-Décembre Kulturstaatsministerin Monika Grütters, et la Ministre de la Culture internationale et de l’Éducation, Michelle Müntefering (SPD). “Des Musées et des Collections, nous nous attendons à la Volonté de s’ouvrir sur la Question de la Restitution des Biens culturels”, ont-ils écrit dans une Tribune au “Frankfurter Allgemeine Zeitung” et ont mis en garde contre une manœuvre dilatoire.

Hermann Parzinger voit dans le Débat, une grande Chance pour l’Humboldt-Forum, à l’Automne 2019 ouvert à Berlin, sur “l’augmentation de l’Actualité de la deutsche histoire coloniale de notre Public” doit répondre.

si/pg (dpa)