Opep: Décision Vendredi

0
20

Lors de la Réunion des Pays exportateurs de Pétrole se cristallise, que l’état actuel des Débits pourrait être réduit. Ce serait Donald Trump n’est pas tombé. La Décision, mais seulement le Vendredi tomber.

Regarder la vidéo
01:34

Maintenant, en direct

01:34 Min.

Partager

Moins d’Huile Prix à la hausse

Envoyer

Facebook

Twitter

google+

Tumblr

VZ

M. Wong

Xing

Newsvine

Digg

Permalink : https://p.dw.com/p/39cVK

Moins d’Huile Prix à la hausse

“Nous sommes une Réduction de l’avoir”, avait, en Amont de la Rencontre, déjà, le ministre du pétrole d’Oman, Mohammed bin Hamad Al-Rumhi, annoncé. Également ministre du pétrole du Nigeria, Emmanuel Ibe Kachikwu s’est prononcé pour une baisse de Débit. L’Iran, le troisième plus grand Producteur, a demandé, en raison des Sanctions AMÉRICAINES, une Exception.

La russie doit au Boot

Le Ölkartell lutte pour une Limitation du Débit, pour la baisse des prix du Pétrole se stabilise. Lors de la Rencontre de l’ai pour ce faire, un Accord de principe donné, il était connu de Verhandlungskreisen. Toutefois, il faudrait que les Pays les plus concrète de la Mesure de la Limitation de communiquer.

Les 15 Pays membres de l’Opep ont produit, en Octobre, d’après ses propres Indications, ensemble, près de 33 Millions de Barils de Pétrole par Jour. Le Besoin se situe, selon l’Agence Internationale de l’énergie pour en 2019, mais seulement 31,3 Millions de Barils de Pétrole de l’Opep tous les jours.

Les Délibérations doivent le Vendredi lors d’une Réunion avec les principaux Non membres de l’Opep Pays tels que la Russie se poursuivre. Saoudien de l’Énergie Khaled al-Falih a dit qu’il était important de Förderstaaten en dehors de l’Opep, de l’avoir à Bord. Il espère qu’une Entente jusqu’au Vendredi soir.

Plusieurs Participants selon le ministre russe de l’Énergie Alexander Nowak pour un Entretien avec le Président Vladimir Poutine de retour à la Maison de l’avion. Il serai Vendredi à Vienne prévu.

Les pays de l’Opep espère le Soutien du Président de la Russie vladimir Poutine. Le Président AMÉRICAIN Trump est contre un Étranglement.

La Maison Blanche, on voit les choses autrement

Le Président AMÉRICAIN Trump avait l’Opep encore Mercredi invité, aucune Limitation de décider. “Nous espérons que l’Opep, l’Huile de conserver, de ne pas restreindre”, avait-il via Kurzbotschaftendienst Twitter.

L’arabie Saoudite a réagi, Jeudi, avec la Remarque que les états-UNIS n’est pas en Position étaient, le plus grand Producteurs de pétrole et de les imposer, ce devait faire. “Nous avons besoin de procéder à des Réductions de à personne la Permission”, a déclaré le Ministre de l’energie al-Faleh.

Trump a Ölkartell à plusieurs reprises, accusé artificiellement les Prix pour brandir. C’est le prix du Pétrole dans les deux derniers Mois, de plus de 30 pour Cent. La raison pour cela est que les Commerçants une offre Excédentaire et, simultanément, de baisse de la Demande en raison du ralentissement de la Conjoncture attendre.

Pousser un soupir de soulagement à la Pompe

Jeudi, le Prix du Baril (159 Litres) de la Nordseesorte Brent pour Livraison en Février a augmenté de plus de quatre pour Cent, et est tombé sous le Seuil des 60 Dollars.

En Allemagne, les Automobilistes, selon l’ADAC, cependant, de nouveau, un peu plus détendue, les Stations-service de la conduite et encore au mois de Novembre. Un Litre de Super-E10 a coûté en moyenne nationale, un peu plus de deux Cents de moins que la Semaine dernière, comme l’automobile club, Mercredi, avait indiqué.

Au cours du Mois, les prix des Carburants en dépit de la baisse des prix du Pétrole à l’ADAC, selon un nouveau niveau record atteint, le “ni avec le Temps ni avec des basses eaux du Rhin et du Main, le localisés de problèmes de livraison a mené suffisamment d’expliquer”.

dk/bea (afp, rtr, dpa)