L’Iran achète en Europe

0
323

Commerce

L’Iran achète en Europe

Après la Levée des Sanctions contre l’Iran en raison de l’Atomkonflikts la République Islamique de nouveau dans le monde Économique du pays. Le président Rohani scellé à Rome Milliardenaufträge.

Bon, une Semaine après l’entrée en Vigueur du Atomabkommens et, partant, de la Levée de la plupart des Sanctions contre l’Iran par les etats-UNIS et l’UE, le Président de la République Islamique, Hassan Rohani, voyagé en Europe, pour les anciennes relations avec l’économie régionale nouvellement nouer.

L’Accent Wirtschaftsprojekte

Avant le Départ, à Rome, a déclaré Rohani à Téhéran: “Après le Atomabkommen, nous voulons maintenant à moyen et à long terme de la Feuille de route pour nos Relations avec l’UE et, en particulier, de l’Italie et de la France à élaborer. À court terme, je vais à Rome et à Paris économiques différents Projets tels que la construction automobile et de la Modernisation de notre Aviation civile de discuter et peut-être aussi des Résultats concrets.”

Dans la Capitale italienne, Rome, la première étape de son Voyage de trois jours, est venu Rohani, d’abord avec le Président Sergoi Mattarella (Image de l’article). Il s’en est suivi, le Soir, une Rencontre avec le chef du Gouvernement Matteo Renzi. Les Sociétés italiennes à espérer sur les Ordres de l’Iran, dans un Volume de 15 à 17 Milliards d’Euros. Veut notamment l’entreprise Sidérurgique Danieli avec quatre iranien Entreprises de conclure des Contrats. Les Service-Société Saipem et italienne des chemins de fer compter avec les Ordres.

Audience avec le Pape

Point culminant de l’Italie-Visite Rohanis est Mardi, une Rencontre avec le Pape François au Vatican. Ensuite, veut le Président iranien à la France de poursuivre. À Paris, Rohani, le Président François Hollande rencontre et les Contrats pour l’Achat de 114 Airbus signer.

La Rédaction vous recommande

Téhéran a, selon l’Internationale de l’énergie Atomique (AIEA) à toutes les Exigences du Atomabkommens remplies. Immédiatement après l’Annonce ce furent les etats-UNIS et l’UNION européenne, les Sanctions économiques contre l’Iran. (16.01.2016)

Le vice-chancelier Gabriel est avec des Représentants de l’industrie, à Téhéran, voyagé. Il veut, avant tout, d’examiner quelles sont les activités de l’Allemagne et de la ölreiche Iran. Il s’agit de Milliards de Transactions. (19.07.2015)

L’Iran était la cause du Atomstreits sanctions Financières et Commerciales dans une grave Crise économique. Le Pays a un énorme Retard dans la Modernisation de ses Infrastructures et de son Économie. L’italie et la France ont compté avant le Durcissement des Sanctions, au Début de 2012, les principaux partenaires Commerciaux de l’Iran. Les deux Pays ont envoyé après la Conclusion du Atomabkommens déjà grand Wirtschaftsdelegationen à Téhéran, au Moment de la Levée des Sanctions Position.

L’Allemagne et d’autres Pays, comme la Corée du sud, la Chine et le Japon, espérons qu’après la Suppression des Restrictions commerciales sur des Contrats lucratifs. Les etats-UNIS et l’Iran ont participé pendant ce temps, les Négociations sur les Vols directs entre les deux Pays. Vivre aux etats-UNIS, des Millions d’Iraniens, pour les déplacements dans la Maison, jusqu’à présent, sont contraints d’abord vers l’Europe ou de Dubaï, de voler, pour y dans des Machines à Téhéran, d’opter pour des

wl/kle (afp,rtr)