Aujourd'hui en politique : le gouvernement Modi 3.0 commence officiellement, première réunion du Cabinet aujourd'hui

0
1

La nomination du Conseil des ministres dimanche a donné lieu à des négociations et à des conversations jusqu'à la dernière minute, avec divers partenaires de l'Alliance nationale démocratique faisant part de leurs revendications.

Maintenant que la cérémonie d'investiture a eu lieu. , le gouvernement Modi 3.0 est officiellement en place avec 30 ministres de rang ministériel, cinq ministres d'État (charge indépendante) et 36 ministres d'État. Le Cabinet tiendra sa première réunion lundi à 17 heures.

Les portefeuilles n'ont cependant pas encore été annoncés. Lundi, les développements sur ce front seront suivis de près.

Publicité


Le Premier ministre a conservé bon nombre de ses anciens collègues ministériels mais comme prévu, le Le TDP (16 députés) et le Janata Dal-United (12) sont devenus des acteurs clés. Ces deux partis ont une longue expérience en matière de gouvernance au sein des gouvernements du Front Uni et du gouvernement NDA dirigé par Vajpayee.

En ce moment, la question principale que tout le monde se pose est la suivante : Modi peut-il bâtir une coalition ?

Neerja Chowdhury, rédactrice en chef de The Indian Express, écrit que le nouveau cabinet de Modi signale « la continuité ainsi que la prudence ».

Chandrababu Naidu n’a accepté qu’un seul siège de ministre du Cabinet et un poste de ministre d’État (MoS) malgré ses 16 députés – le même nombre que celui accordé au JD(U) de Nitish Kumar malgré son nombre réduit (12) de députés. Il reste à voir s’il exigera également le siège de président de la Chambre.

Publicité

Chowdhury écrit que Modi devra emmener avec lui les alliés qui ont insisté pour une révision du projet Agnipath, qui est apparu comme un sujet de sondage sensible dans les États du nord, et qu’un changement pourrait être envisagé. Le Code civil uniforme (UCC) risque d’être mis en veilleuse alors même que le principe « une nation, une élection » devient plus délicat à mettre en œuvre. La manière dont le BJP répond à la demande de Nitish Kumar d'un recensement national des castes est également une question.

L'Assemblée du Kerala commence

Après la déroute du Front démocratique de gauche dans les sondages de Lok Sabha, l'Assemblée du Kerala devrait se réunir lundi.

Dans les résultats annoncés le 4 juin, le Front démocratique uni (UDF), dirigé par le Congrès, a remporté 18 sièges. Le LDF au pouvoir n'a pu obtenir qu'un seul siège, tandis que le BJP a réussi à ouvrir son compte dans l'État avec l'aide de Suresh Gopi à Thrissur.

Dans ce scénario, il est attendu que les députés de l'UDF assisteraient à la session avec une confiance et une force retrouvées et qu'ils s'en prendraient à la gauche et au ministre en chef Pinarayi Vijayan.

Publicité

Il reste également à voir comment la Chambre réagira aux débuts du BJP en l'État.

La session se poursuivra pendant 28 jours et adoptera le budget de l'État.

— Avec les contributions du PTI

Résultats des élections de Lok Sabha 2024 : Liste complète des gagnants

© The Indian Express Pvt Ltd