Lorsque Charan Singh a refusé de célébrer l'anniversaire de naissance de Savarkar: “Peut-être qu'il est parmi les plus grands, mais …”

0
63

L'inauguration du nouveau bâtiment du Parlement dimanche a coïncidé avec l'anniversaire de la naissance de l'idéologue de l'Hindutva V D Savarkar, un symbolisme qui n'a pas entièrement échappé au Congrès dont le haut dirigeant Jairam Ramesh a tweeté : “Ce jour-là, le 28 mai : Nehru, la personne qui a le plus fait pour nourrir la démocratie parlementaire en Inde, a été incinéré en 1964. Savarkar, la personne dont l'écosystème idéologique a conduit au meurtre du Mahatma Gandhi, est né en 1883. »

Le Premier ministre Narendra Modi, quant à lui , a salué Savarkar, affirmant que sa personnalité dégageait de la force et que sa nature intrépide et qui se respectait ne pouvait tolérer “l'état d'esprit de l'esclavage”.

Savarkar était une figure de division à son époque et continue de l'être une décennie après son décès. L'ancien Premier ministre Chaudhary Charan Singh, dont l'anniversaire de la mort est lundi, s'est retrouvé une fois au milieu de vives questions de l'opposition sur la célébration de l'anniversaire de naissance de Savarkar.

Charan Singh, qui a formé le premier gouvernement hors Congrès dans l'Uttar Pradesh en 1967, est devenu UP CM pour la deuxième fois le 18 février 1970, en alliance avec le Congrès (R) dirigé par Indira Gandhi. Cette année-là, le 27 mai, un jour avant l'anniversaire de naissance de Savarkar, le chef de Bhartiya Jan Sangh Krishan Swarup de Badaun a demandé à l'Assemblée si le gouvernement prévoyait de célébrer l'anniversaire de naissance de Savarkar et si un comité allait être constitué. Alors le ministre de l'Information Genda Singh a répondu qu'il n'y avait pas eu une telle proposition.

Lorsque Swarup a continué à soulever la question, Charan Singh a déclaré qu'il avait déjà reçu la demande du chef de Jan Sangh et qu'il avait déjà répondu avec son point de vue. Dans la lettre à Swarup, Charan Singh avait écrit que sa suggestion était bonne mais qu'il n'était pas possible de planifier les célébrations en si peu de temps. Lorsque Swarup a demandé si le gouvernement pouvait célébrer l'anniversaire de naissance de Savarkar à partir de l'année suivante (1971), le CM a déclaré: «En ce qui concerne les sacrifices de Savarkar, cela ne fait aucun doute. Il ne fait aucun doute que nous nous sommes tous beaucoup inspirés de lui dans notre jeunesse. Plusieurs autres s'étaient aussi sacrifiés. La question est l'anniversaire de naissance de combien (de telles personnes) sera célébré au niveau gouvernemental ? Tout le monde a fait des sacrifices suprêmes. Le gouvernement peut aider si un organisme non gouvernemental fait ce travail. Mais, pour l'instant, nous n'y avons pas pensé.”

Lorsque Jan Sangh MLA Nityanand Swamy, qui est devenu plus tard le premier ministre en chef de l'Uttarakhand, a demandé si Charan Singh proposerait de célébrer l'anniversaire de la naissance de Savarkar à titre personnel, le ministre en chef a réitéré : « Je vous ai parlé du problème. Il y a beaucoup de gens formidables et peut-être que Savarkar est dans la catégorie des plus grands, mais j'ai parlé des difficultés du gouvernement. Je n'ai aucun problème à le célébrer, mais la question est de tout le pays, pas seulement de notre État. Ensuite, des demandes seront soulevées à propos de Rani Lakshmibai et Tatya Tope, etc.”

Il y a eu une manifestation massive en 2003 lorsque la peinture à l'huile de Savarkar a été installée dans le hall central de l'ancien bâtiment du Parlement. À l'époque aussi, plusieurs partis avaient boycotté l'événement.

Lire aussi

Succès et échecs de 9 ans de gouvernement Narendra Modi >

En route vers 2024 | Réunion de Patna : deux pas en avant, un pas en arrière en tant qu'Opposit…

Ne vous alignez pas sur AAP, gardez Kejriwal à distance : Delhi, unité du Pendjab…

< img src="https://images.indianexpress.com/2023/05/wrestlers-arrested-.jpg?resize=450,250" />

Alors que le soutien aux lutteurs protestataires augmente au Pendjab, le retour d'une fami. ..Publicité

Lorsque l'actuel UP CM Yogi Adityanath a ouvert une galerie de photos au Conseil législatif en janvier 2021, l'une des peintures à l'huile était celle de Savarkar. Le grand gourou d'Adityanath, Mahant Digvijaynath, était le président de l'État du Mahasabha hindou lorsque Savarkar dirigeait l'organisation au niveau national.