Le Premier ministre demande aux États et aux districts de développer une vision à long terme pour faire de l'Inde une nation développée d'ici 2047

0
59

Le Premier ministre Narendra Modi a demandé samedi aux États et aux districts de développer une vision à long terme pour faire de l'Inde un pays développé d'ici 2047, lorsque le pays aura 100 ans d'indépendance.

S'adressant au huitième gouvernement Réunion du Conseil de NITI Aayog ici, Modi a également exhorté les États à prendre des décisions financièrement prudentes capables de fournir des programmes qui répondent aux aspirations du peuple.

Informant les médias des délibérations de la réunion, le PDG de NITI Aayog, BVR Subrahmanyam, a déclaré que 11 ministres en chef n'avaient pas assisté à la réunion du Conseil d'administration.

Il s'agissait également de la première réunion officielle au Centre des congrès nouvellement construit à Pragati. Maidan qui plus tard dans l'année accueillera le sommet du G20.

Dans son allocution devant le Conseil des gouverneurs, le Premier ministre a déclaré qu'il était essentiel de combiner la vision des États et des districts avec la vision nationale pour atteindre l'objectif de Vikasit Bharat d'ici 2047.

“Au #8thGCM du #NITIAayog, le Premier ministre @narendramodi a déclaré que lorsque les États grandissent, l'Inde grandit. Il a également souligné l'importance de développer une vision commune pour parvenir à un #VikasitBharat @ 2047,” NITI Aayog a déclaré dans une série de tweets.

Le Premier ministre a également exhorté les États à prendre des décisions financièrement prudentes qui les rendraient financièrement solides et capables d'entreprendre des programmes pour le bien-être des citoyens.

Publicité

"Le Premier ministre @narendramodi a exhorté les États à prendre des décisions financièrement prudentes afin de devenir financièrement solides et capables de fournir des programmes qui répondent aux rêves des citoyens" a déclaré l'Aayog dans un autre tweet.

La huitième réunion du conseil d'administration de NITI Aayog a délibéré sur plusieurs questions, notamment la santé, le développement des compétences, l'autonomisation des femmes et le développement des infrastructures, dans le but de faire de l'Inde une nation développée d'ici 2047.

Le Premier ministre Narendra Modi a présidé la réunion.

Les ministres de l'Union Amit Shah, Niramala Sitharaman et Piyush Goyal et les ministres en chef de l'Uttar Pradesh, de l'Assam, du Jharkhand et du Madhya Pradesh, entre autres, ont assisté à la réunion.

Publicité

Les ministres en chef du Bengale occidental, du Pendjab et de Delhi ont boycotté la réunion. Au total, 11 ministres en chef n'ont pas assisté à la réunion pour différentes raisons.

Le suprémo du PAA et ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal, a écrit vendredi au Premier ministre Narendra Modi et a annoncé le boycott de la réunion du NITI Aayog au sujet de la récente ordonnance du Centre et a accusé le «fédéralisme coopératif»; dans le pays était en train de devenir une “blague”.

Le ministre en chef du Pendjab dirigé par l'AAP, Bhagawant Mann, avait également déclaré boycotter la réunion de Niti Aayog.
Le ministre en chef du Bengale occidental Mamata Banerjee en 2019 a sauté la réunion de Niti Aayog, affirmant que le groupe de réflexion n'avait aucun pouvoir et que les réunions étaient “infructueuses”.

Généralement, la réunion plénière du conseil a lieu chaque année et l'année dernière, elle s'est tenue sous la présidence de Modi le 7 août. La réunion du conseil n'a pas été convoquée en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

Lire aussi

Dotation croisée d'officiers de l'armée à l'IAF, Marine bientôt

symbole PM House trust, profondément satisfait de l'avoir inauguré : President

Le nouveau bâtiment du Parlement deviendra la base de la création d'une nouvelle Inde : PM…

Inauguration du bâtiment du Parlement : lors de leur plus grand jour, l'équipe de l'arrière-boutique a…

La première réunion du conseil a eu lieu le 8 février 2015.