Les données de l'entreprise Tesla auraient été divulguées par un ancien employé

0
184
Hannah Stryker/Review Geek

Une ancienne technicien de service pour Tesla aurait divulgué 100 Go de données de l'entreprise au journal allemand Handelsblatt. Les données comprennent des informations personnelles sensibles sur les employés de Tesla, des données sur les clients, des plaintes concernant la technologie de conduite autonome de l'entreprise, etc. les avocats de l'entreprise ont accusé la fuite massive d'être imputée à un “ancien employé mécontent” ; qui ont abusé de leur poste de technicien de service. Reuters rapporte que Tesla pourrait être passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 4 % de ses ventes annuelles pour ne pas avoir correctement protégé les données des clients, des employés et des partenaires commerciaux.

Les 100 Go de données contiennent plus de 100 000 noms d'employés actuels et anciens de Tesla. D'autres informations incluent les numéros de sécurité sociale, les adresses e-mail privées, les numéros de téléphone et même les salaires des employés. Les clients de Tesla ont également de quoi s'inquiéter car certaines informations bancaires étaient également contenues dans la fuite. Pourquoi les véhicules Tesla sont toujours rappelés ?

Le plus embarrassant pour Tesla est peut-être la divulgation des plaintes des clients concernant les fonctionnalités d'auto-conduite complète de l'entreprise. Handelsblatt rapporte que les clients de Tesla ont signalé plus de 2 400 problèmes d'auto-accélération et 1 500 problèmes de freinage. Les problèmes de freinage comprenaient 139 “freinage d'urgence involontaire&#8221 ; rapports et 383 “arrêts fantômes” résultant de faux avertissements de collision. Le titre du Handelsblatt présente la plainte : “Mon pilote automatique m'a presque tué”. (traduit de l'allemand).

Lorsque la publication a contacté Tesla pour obtenir des commentaires, la société a répondu que les données devaient être supprimées et “a parlé de vol de données” ; selon une note du rédacteur en chef du Handelsblatt, Sebastian Matthes, rapportée par The Verge.

Alors que toute l'histoire se cache derrière un paywall sur (et en allemand) le site Web du Handelsblatt, il existe un résumé très détaillé de tout dans l'histoire dans le fil Twitter ci-dessous.

Review Geek a contacté Tesla pour commentaires.

Sources : Handelsblatt, The Verge , Reuter