Briefing quotidien : Statistiques glaçantes sur les rencontres avec la police en UP ; nouvelle rangée d'inauguration du parlement ; une success story de Mumbai ; et plus

0
72

🔎 Enquête express

La répression du crime a toujours été au cœur de la gouvernance de Yogi Adityanath dans l'Uttar Pradesh. Mais considérez ceci: depuis qu'il a pris ses fonctions de ministre en chef en 2017, l'État a été témoin de 186 rencontres, a révélé une enquête sur les dossiers de police par The Indian Express. Cela équivaut à plus d'un criminel présumé tué par la police tous les 15 jours.

Pendant ce temps, selon UP Special DG, Crime and Law & L'ordre, Prashant Kumar, les rencontres sont une “très petite” partie de la “stratégie globale” du gouvernement de l'État. Lisez son interview pour avoir une idée de la stratégie de l'État.

🚨 Big Story

👉🏽 À quelques jours de l'inauguration du nouvel édifice du Parlement, 19 partis de l'opposition se sont regroupés pour annoncer qu'ils boycotteront l'événement. Pourquoi, me demanderez-vous ? Eh bien, ils ont accusé le Premier ministre Modi d'avoir “complètement mis à l'écart” le président Draupadi Murmu en décidant d'inaugurer lui-même le nouveau bâtiment. Voici comment la polémique s'est déroulée.

👉🏽 Mais tous les partis d'opposition ne semblent pas être sur la même page. Une partie de cette colle de l'opposition semble s'être détachée, plusieurs partis régionaux non membres du BJP – dont l'Akali Dal, le BJP et le YSRCP – annonçant qu'ils participeront à l'événement inaugural.

📰 De la page d'accueil

🔴Un tribunal de Rampur a acquitté le chef du parti Samajwadi, Azam Khan, dans une affaire de discours de haine en 2019, dont la condamnation avait conduit à sa disqualification de l'Assemblée l'année dernière et a abouti à un vote indirect qui a été remporté par le BJP.

🔴 Lors de la dernière étape de sa visite en Australie, le Premier ministre Narendra Modi a signalé la récente attaque contre des temples ainsi que le référendum organisé par des groupes pro-Khalistan dans le pays.

👩🏽‍ 💻 À lire

Publicité

👉🏽 Jusqu'à récemment, les habitants de la région d'Abhujmad du Chhattisgarh, considérée comme un foyer maoïste, devaient parcourir au moins 65 km pour une intervention médicale mineure. Maintenant, il y a un sentiment de soulagement parmi les résidents après que les autorités du district ont ouvert une salle d'opération, sa première installation permanente de ce type. Lisez l'histoire complète ici.

👉🏽 Dans notre section d'opinion aujourd'hui, l'officier de l'IPS, Shraddha Pandey, écrit sur le fait que malgré l'arrivée de plus de femmes dans la fonction publique cette année, l'égalité à la maison et sur le lieu de travail reste un défi. "On ne parle pratiquement pas d'un écosystème égal à la maison",” écrit-elle.

👉🏽 À Jantar Mantar, des lutteurs protestataires, dont Bajrang Punia, Vinesh Phogat et Sakshi Malik, ont déclaré qu'ils étaient prêts à subir un test d'analyse nacro, à condition qu'il soit contrôlé par la Cour suprême. Quelle est la décision du tribunal suprême sur la légalité et l'admissibilité des tests de dépistage de stupéfiants, et quelle était la position juridique avant cela ? On vous explique.

⏱️ Et enfin…

Publicité

“N'abandonnez jamais vos rêves…parce que vos rêves comptent”.

Ce sont les mots de Maleesha Kharwa, 15 ans, qui a récemment pris d'assaut Internet après être devenue la visage d'une campagne de Forest Essentials, une marque de soins de la peau. D'un bidonville de Bandra à une “héroïne aux tiques bleues”, lisez son histoire ici.

🤫Delhi Confidentiel : Alors que le juge en chef de l'Inde DY Chandrachud prononce habituellement ses discours en anglais, il a choisi de s'exprimer en hindi lors de l'inauguration du nouveau campus de la Haute Cour à Ranchi. Le discours était également un moyen de faire passer le message – que la cour suprême n'est pas anglophone mais qu'elle est profondément liée au peuple

Lire aussi

Daily Briefing : derniers affrontements au Manipur ; Le Kerala et le Tamil Nadu sont les plus performants… />

Briefing quotidien : querelle sur l'inauguration du nouveau Parlement ; comment UPSC h…

Daily Briefing : Qui sera le prochain CM de K'taka ? Les excuses d'un agent IPS à…

Briefing quotidien : Qu'est-ce qui s'est passé à Manipur ; Brij Bhushan a touché le sein, …

🎧 Dans le podcast 3 choses d'aujourd'hui, nous discutons de la façon dont le CM de Delhi, Arvind Kejriwal, recueille le soutien des dirigeants de l'opposition contre l'ordonnance du Centre sur le contrôle des services dans la capitale nationale, les raisons pour le retard du recensement de 2021 et ses implications, et l'histoire d'une femme du Pendjab qui s'est retrouvée à Oman sous prétexte d'une fausse offre d'emploi.

À demain,
Rahel Philipose et Varsha Sriram