Les memristors allaient remplacer la RAM et les SSD. Ce qui s'est passé?

0
71
Corbin Davenport/How-To Geek

Les memristors ont promis de révolutionner la façon dont nous stockons et accédons aux données. Cependant, malgré le battage médiatique autour des memristors, ils n'ont pas tout à fait remplacé les technologies de stockage traditionnelles comme la RAM et les SSD. Dans cet article, nous allons explorer le parcours des memristors et où ils en sont aujourd'hui.

Comprendre les memristors

Les memristors, ou résistances de mémoire, sont un type de composant électrique qui peut changer sa résistance en fonction du flux de courant électrique. Cette propriété unique leur permet de stocker des informations de manière rapide et économe en énergie. Les memristors ont été théorisés pour la première fois par le professeur Leon Chua en 1971, mais ce n'est qu'en 2008 que les chercheurs de HP Labs ont créé un prototype fonctionnel.

Fouad A. Saad/Shutterstock.com

Memristors vs stockage traditionnel : Comment ils s'empilent

Le principal avantage des memristors par rapport au stockage traditionnel comme la RAM et les SSD est leur nature non volatile. Cela signifie que les memristors peuvent conserver les données même lorsque l'alimentation est coupée. En revanche, la RAM (Random Access Memory) est volatile, ce qui signifie qu'elle perd toutes les données lorsque le système est éteint.

Les SSD (Solid State Drives) ne sont pas volatils mais ont des cycles de lecture/écriture limités, ce qui peut entraîner une usure et une éventuelle panne. D'autre part, les memristors ont été vantés d'offrir des cycles de lecture/écriture pratiquement illimités, conduisant à une durée de vie plus longue.

En d'autres termes, les memristors promettent d'être la combinaison parfaite de stockage RAM et SSD si nous le pouvons faites-les fonctionner commercialement.

CONNEXE : Durée de vie du SSD : combien de temps dure un SSD ?

Le battage médiatique autour des Memristors : qu'est-ce qui s'est passé ?

Lorsque la technologie memristor fonctionnelle a été annoncée pour la première fois, elle a suscité beaucoup d'enthousiasme au sein de l'industrie technologique. Cela était principalement dû au fait que les memristors promettaient des solutions de stockage plus rapides, plus économes en énergie et plus durables que les RAM et SSD traditionnels. Cela a suscité de grandes attentes et une vague d'investissements dans la recherche et le développement. Cependant, le battage médiatique entourant les memristors a considérablement diminué ces dernières années, la technologie n'ayant pas encore eu d'impact sur le marché.

La réalité des memristors : défis et limites< /h2>

Malgré leurs avantages potentiels, plusieurs défis ont entravé l'adoption généralisée de la technologie memristor. La fabrication de memristors à grande échelle s'est avérée difficile et coûteuse. Cela a limité le nombre d'entreprises prêtes à investir dans le développement et la production d'appareils à base de memristor.

De plus, alors que les memristors se sont révélés prometteurs en laboratoire, leurs performances d'application dans le monde réel n'ont pas toujours répondu aux attentes. Des facteurs tels que les fluctuations de température et les incohérences matérielles ont entraîné des problèmes de performance et de stabilité variables. Pour citer Wikipedia “Expérimentalement, le memristor idéal n'a pas encore été démontré.” Ainsi, ceux qui travaillent avec diligence sur le problème recherchent une percée extrêmement proche.

CONNEXE : Que signifie “TBW” pour les SSD ?

L'avenir des memristors : remplaceront-ils un jour la RAM et les SSD ?

Alors que le battage médiatique entourant les memristors s'est estompé, la recherche et le développement dans ce domaine continuer. Au fur et à mesure que la technologie mûrit, il est possible que les memristors se retrouvent dans des applications spécialisées, telles que les accélérateurs d'IA ou les appareils informatiques de pointe, où leurs propriétés uniques pourraient fournir un avantage concurrentiel.

Cependant, il reste incertain si les memristors remplaceront un jour les technologies de stockage traditionnelles comme la RAM et les SSD à grande échelle. Pour l'instant, il semble que les memristors soient destinés à rester une technologie intrigante mais de niche plutôt que la force révolutionnaire qu'ils étaient autrefois prédits.

Cependant, tout comme avec l'informatique optique et quantique, nous ne pouvons jamais exclure qu'une certaine forme de cette technologie se retrouvera dans nos maisons et les appareils que nous utilisons personnellement.

RELATED : Que sont les batteries sodium-ion et pourraient-elles les remplacer Lithium ?

LIRE LA SUITE

  • &rsaquo ; Comment se connecter à Facebook sans générateur de code
  • › Mozilla donne à Thunderbird Mail un nouveau logo
  • › Ce petit PC Zotac adopte une nouvelle approche du refroidissement
  • › Le SSD T7 de Samsung est moins cher que jamais, et plus d'offres pour le Memorial Day
  • › Windows 11 vous permettra enfin de désactiver le regroupement de la barre des tâches
  • › Le nouveau projecteur CineBeam de LG a 4K jusqu'à 120 pouces