Dans une première, SSC organisera un examen du personnel multitâche dans 13 langues

0
32

Dans une première, la Commission de sélection du personnel (SSC) organisera l'examen du personnel multitâche (non technique)-2022 dans 13 langues régionales en plus de l'hindi et de l'anglais.

Les 13 langues sont l'ourdou, le tamoul, le malayalam, le télougou, le kannada, l'assamais, le bengali, le gujarati, le konkani, le manipuri (également meiti), le marathi, l'odia et le punjabi.

La SSC mène des processus de recrutement pour tous les groupes B (non au Journal officiel) et des postes du groupe C (non techniques) dans divers ministères/départements centraux.

Cette décision est conforme à la vision du Premier ministre Narendra Modi d'offrir des conditions équitables à tous les candidats à un emploi et de garantir que personne ne se voit refuser une opportunité ou ne se sent défavorisé en raison de la barrière de la langue, a déclaré le ministre d'État au Personnel de l'Union, Jitendra Singh.

Histoires réservées aux abonnésVoir tout

Avant ce Jour de la République, la Constitution est une présence inquiète

< img src="https://images.indianexpress.com/2023/01/Ghostwriter-FBBB.jpg?resize=140,79" />

L'avenir rencontre le passé : “Ghostwriter” est une machine à écrire alimentée par l'IA qui peut…

'C'est venimeux ': P Sainath sur Center bloquant le documentaire de la BBC sur Modi, 20…

Lal Chowk, la place au centre de KashmirApply New Year code promotionnel SD25

Il a déclaré que cette décision répondrait à la demande de longue date des candidats de différents États, en particulier du sud de l'Inde, car les examens se déroulaient uniquement en anglais et en hindi.

Appelant cela une décision historique, Singh a déclaré que des efforts étaient en cours pour inclure lentement toutes les langues mentionnées dans la huitième annexe de la Constitution. à différentes couches de la population afin de combler les disparités régionales et d'atteindre les idéaux de la Constitution tout en célébrant la diversité linguistique de notre pays.

Publicité

Le ministre a déclaré afin de revoir le programme et le programme des examens organisés par la Commission, le Département du personnel et de la formation avait constitué un n comité d'experts.

© The Indian Express (P) Ltd