Selon une agence afghane, les survivants du tremblement de terre ont besoin d'argent ; assez d'aide pour l'instant

0
42

Un hélicoptère transportant de l'aide atterrit dans une zone touchée par le tremblement de terre à Gayan en Afghanistan (Reuters/file pic)

Une agence d'aide afghane a lancé lundi un appel en espèces pour les survivants d'un tremblement de terre meurtrier qui a récemment frappé le sud-est du pays, indiquant qu'il en avait assez de matériel de secours comme de la nourriture et des tentes.

"Les gens demandent de l’argent dans les zones, ils disent "ont reçu suffisamment d'aides". le chef adjoint de la Société afghane du Croissant-Rouge (ARCS), le mollah Nooruddin Turabi, a déclaré lors d'une conférence de presse à Kaboul. mercredi de la semaine dernière, tuant au moins 1 000 personnes, en blessant 2 000 et détruisant 10 000 maisons.

Parmi les morts figuraient 155 enfants, dont près de 250 blessés et 65 orphelins, a indiqué le bureau humanitaire des Nations unies (OCHA).

Best of Express Premium

Premium

A l'étranger, Jacinda Ardern est une star. Chez elle, elle perd de son éclat

Un tailleur haut de gamme d'Udaipur tué : la victime a cherché à se couvrir par la police, a signalé des menaces après…

Premium

Expliqué : les pouvoirs de l'orateur dans une rébellion

Premium

Le G7 s'efforce de ne pas être le club d'hierMore Premium Stories &gt ;>

La catastrophe est un test majeur pour les dirigeants talibans extrémistes afghans, que de nombreux gouvernements étrangers ont évités en raison de préoccupations concernant les droits de l'homme depuis qu'ils ont pris le pouvoir l'année dernière.

En outre, les sanctions contre les organismes gouvernementaux et les banques afghans ont interrompu la plupart de l'aide directe à un pays qui faisait face à une crise humanitaire, y compris la famine, avant même que le tremblement de terre de magnitude 6,1 ne se produise.

Néanmoins, les Nations Unies et plusieurs autres pays ont envoyé de l'aide dans la zone touchée. Turabi a déclaré que l'ARCS n'avait pas d'endroit pour stocker de la nourriture et qu'ils avaient suffisamment de tentes pour s'abriter.

Il a déclaré que l'argent serait plus utile aux survivants qui ont du mal à joindre les deux bouts et que l'ARCS pourrait aider à distribuer de l'argent si les donateurs étaient inquiets. à propos de la transparence.

Le bureau humanitaire de l'ONU a fait état de progrès dans son dernier bulletin dimanche soir, indiquant qu'une pénurie de tentes avait été résolue et que des groupes distribuaient diverses aides, notamment de la nourriture, des kits d'hygiène et de l'argent.

Cependant, il a déclaré que plusieurs problèmes logistiques subsistaient, notamment des communications limitées en raison de réseaux de téléphonie mobile en panne et du mauvais état des routes dans certaines régions.

Abonnement express Ne vous heurtez pas au mur, abonnez-vous pour la meilleure couverture hors de l'Inde à partir de seulement 5 $ par mois Abonnez-vous maintenant