Escroquerie à l'exportation de thon : Lakshadweep MP, son neveu sous scanner CBI

0
63

Le législateur Lakshadweep Mohammed Faizal. Facebook

Le député Lakshadweep Mohammed Faizal est passé sous le contrôle de la CBI en relation avec des irrégularités présumées dans l'exportation de thon vers le Sri Lanka. L'agence centrale enquête également sur le neveu de Faizal, Abdul Razzak, et sur une société basée à Colombo identifiée comme SRT General Merchants Importer and Exporter.

Une équipe CBI d'environ 25 fonctionnaires et les responsables de la vigilance de l'administration Lakshadweep ont été engagés dans la conduite d'un “contrôle surprise conjoint” ; exercice sur différents départements de l'administration Lakshadweep. Ces départements comprennent la Fédération de commercialisation coopérative de Lakshadweep (LCMF), le Département des pêches, le Département des travaux publics, le Conseil de Khadi et le Département de la société coopérative et de l'élevage.

Selon la CBI, certains fonctionnaires du LCMF, en collusion avec certains représentants publics et fonctionnaires, ont causé des pertes au LCMF dans l'affaire de l'exportation de thon aux marchands généraux SRT sans suivre le processus d'appel d'offres requis et d'autres formalités.

🚨 Offre à durée limitée | Express Premium avec ad-lite pour seulement Rs 2/jour wp-content/plugins/lazy-load/images/1×1.trans.gif” />Premium

Fresh FIR contre RB Sreekumar, Sanjiv Bhatt et Teesta Setalvad basé sur…

Premium

Après le meurtre de Moosewala, pleins feux sur les gangs (Punjabi) du Canada

Premium

Décès du fils d'un officier de l'IAS : les divergences

Premium

Newsmaker | Parmi les premiers à défendre la cause des victimes des émeutes du Gujarat, Teesta …Plus d'histoires premium >>

La CBI a allégué que le LCMF s'était procuré une grande quantité de thon auprès de pêcheurs locaux en utilisant l'influence du député Faizal. Le thon acheté de cette manière a été exporté par le LCMF vers SRT General Merchants, mais la société n'a pas effectué de paiements, a indiqué la CBI. Selon des sources de CBI, le neveu de Faizal, Razzak, est un membre du bureau de SRT.

S'adressant à The Indian Express, Faizal a déclaré : “Je ne sais pas vraiment (à propos de l'enquête CBI)&# 8230 ; Le poisson a été vendu à SRT car les acheteurs avaient proposé un très bon prix… La fédération (de marketing coopératif) a identifié un acheteur à Lanka et il a proposé de très bons évaluateurs. Mais l'acheteur a reculé plus tard en raison d'une intervention d'intermédiaires de Thoothukudi. En conséquence, 250 tonnes de poisson ont été laissées à la fédération pour s'en débarrasser. Ensuite, il y a eu une vente aux enchères locale et les intermédiaires de Thoothukudi l'ont acheté. Il n'y a pas de corruption là-dedans. Laissez-les s'enquérir, la vérité éclatera.”

Abonnement express Ne vous heurtez pas au mur, abonnez-vous pour la meilleure couverture hors de l'Inde à partir de seulement 5 $ par mois Abonnez-vous maintenant