L'Inde critique l'Organisation de la coopération islamique pour ses commentaires “injustifiés” sur l'exercice de délimitation à J&K

0
51

La vive réaction de l'Inde est intervenue après que l'OCI a critiqué New Delhi au sujet de l'exercice de délimitation au Jammu-et-Cachemire. (Express File)

L'Inde a critiqué lundi l'Organisation de la coopération islamique (OCI) pour son action “injustifiée” ; commentaires sur l'exercice de délimitation au Jammu-et-Cachemire et a demandé au groupement de s'abstenir de mettre en œuvre son “agenda communautaire” ; à la demande d'un pays, dans une référence indirecte au Pakistan.

La forte réaction de l'Inde est intervenue après que l'OCI a critiqué New Delhi au sujet de l'exercice de délimitation au Jammu-et-Cachemire.

“Nous sommes consternés que le secrétariat de l'OCI ait une fois de plus fait des commentaires injustifiés sur les affaires intérieures de l'Inde”, a-t-il ajouté. Le porte-parole du ministère des Affaires extérieures, Arindam Bagchi, a déclaré.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

“Comme par le passé, le gouvernement indien rejette catégoriquement les affirmations par le secrétariat de l'OCI sur le territoire de l'Union du Jammu-et-Cachemire, qui fait partie intégrante et inaliénable de l'Inde, " dit-il.

Le meilleur d'Express Premium

Premium

Clé UPSC CSE – 18 mai 2022 : ce que vous devez lire aujourd'hui

PremiumExpliqué : Le contenu et la portée de l'article 142, invoqués par la Cour suprême…

Premium

Du drapeau d'Indra et de la bannière de Krishna au drapeau safran : Du di…

Premium

Sanjiv Bajaj : “Comme le conseil de la TPS, il faut une plate-forme pour trier les problèmes de l'État central…Plus Histoires Premium >>

Bagchi répondait aux questions des médias sur la déclaration de l'OCI sur l'exercice de délimitation au Jammu-et-Cachemire.

“L'OCI devrait s'abstenir de mettre en œuvre son programme commun vis-à-vis de l'Inde à à la demande d'un pays,” Bagchi a déclaré.

La commission de délimitation, chargée de redessiner les circonscriptions parlementaires et de l'assemblée au Jammu-et-Cachemire, a notifié son rapport final au début du mois.