Le Centre réduit l'allocation de blé à 10 États dans le cadre de la NFSA

0
101

Le 4 mai, le Centre avait annoncé une réduction de l'allocation de blé dans le cadre du PMGKAY pour les cinq mois restants jusqu'en septembre 2022. (File)

Quelques jours après avoir réduit l'allocation de blé sous le Pradhan Mantri Garib Kalyan Anna Yojana à la suite de la diminution de la disponibilité des céréales en raison de la baisse des stocks d'ouverture, de la lenteur des achats et des achats agressifs des commerçants privés, le Centre a annoncé samedi une réduction du blé. allocation de 10 États en vertu de la loi de 2013 sur la sécurité alimentaire nationale. Cependant, ces États se sont vu allouer une quantité supplémentaire de riz égale à la réduction de leur allocation de blé.

S'adressant à une conférence de presse samedi, Food Le secrétaire Sudhanshu Pandey a déclaré qu'après avoir consulté les États, le Centre a réaffecté certaines quantités en modifiant les ratios de blé et de riz. Par exemple, les États qui obtiennent du blé et du riz dans un rapport de 60:40 l'obtiendront désormais dans un rapport de 40:60, a-t-il déclaré.

De même, le ratio 75:25 de blé et de riz est passé à 60:40, a déclaré Pandey, ajoutant que les États où l'allocation de riz a été nulle continueront à obtenir du blé. Pour tous les petits États, les États du NE et les États de catégorie spéciale, l'attribution n'a pas été modifiée, a-t-il déclaré.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Pendant ce temps, dans une communication aux États, le ministère de l'Alimentation de l'Union a déclaré: «Pour assurer la gestion des stocks de céréales vivrières conformément aux normes, positionner le stock de riz pour la distribution de riz enrichi, alléger la pression sur la logistique et après des consultations appropriées, il a été décidé de réviser l'allocation NFSA de riz et de blé en vertu de l'AAY &amp ; Catégorie PHH dans r/o 10 États/UT, c'est-à-dire Bihar, Jharkhand, Odisha, Bengale occidental, Delhi, UP, Gujarat, Maharashtra, Madhya Pradesh et Tamil Nadu et sous la marée sur la catégorie dans r/o 3 États, c'est-à-dire Uttarakhand, Kerala et Tamil Nadu pour les 10 mois restants de l'exercice 2022-23, c'est-à-dire de juin 2022 à mars 2023… »

Le meilleur de Express Premium

Premium

La jeune brigade en colère de Sharad ‘Mr Congeniality’ Pawar

Premium

ExplainSpeaking : Pourquoi le gouvernement indien a tort de prétendre que l'inflation a atteint le ri…

Premium

Bhupinder Singh Hooda à l'échange d'idées : La seule issue est de se battre pour …

Premium

Vistara pourrait fusionner avec Air India , décision probable d'ici la fin de 2023Plus d'histoires premium >>

Les 10 États dont l'allocation de blé a été révisée à la baisse dans le cadre de la NFSA sont : le Bihar, le Jharkhand, l'Odisha, le Bengale occidental, Delhi, l'Uttar Pradesh, le Gujarat, le Maharashtra, le Madhya Pradesh et le Tamil Nadu et ces comptes représentent environ 67 % (ou 55,14 crore ) de 81,35 crores de bénéficiaires couverts par la NFSA. Après la révision, leur allocation mensuelle combinée de blé reviendrait à 9,39 lakh tonnes métriques par rapport à leur allocation actuelle de 15,36 lakh tonnes – une baisse de 5,97 lakh tonnes métriques. Cependant, ces États recevront du riz supplémentaire qui sera égal à la réduction de leurs allocations de blé.

En outre, l'allocation liée de blé pour trois États – Uttarakhand, Kerala et Tamil Nadu – a été réduite. L'allocation mensuelle actuelle combinée liée au blé de ces États est d'environ 1,13 lakh de tonnes métriques. Cependant, après la révision, il deviendrait nul.
La NFSA prévoit que “dans le cas où l'allocation d'un État/UT en vertu de la NFSA est inférieure à son allocation actuelle, elle sera protégée jusqu'au niveau de prélèvement moyen en vertu de la NFSA”. TPDS autrefois normal au cours de 2010-11 à 2012-13, à des prix à déterminer par le Centre ». Cette quantité supplémentaire de céréales vivrières est appelée la marée sur l'allocation.

“La période de validité pour la levée des céréales alimentaires révisées pour juin 2022 sera de 30 jours maximum à compter de la date d'émission de cette lettre. La période de validité pour le reste des mois (juillet 2022-mars 2023) sera jusqu'à la dernière date du mois précédant le mois d'attribution », a déclaré le ministère.

« Si une quantité de blé du l'allocation est déjà levée par les États, un ajustement peut être effectué pour la quantité respective pendant la période restante de l'année », a-t-il déclaré.

“Il n'y aura aucun changement dans le partage des coûts en raison d'une telle distribution, y compris les subventions alimentaires, le transport intra-étatique et la marge du revendeur/la marge supplémentaire des revendeurs, cela se poursuivra selon la base de partage actuelle”, a-t-il ajouté. Selon le ministère de l'Alimentation, cette décision devrait permettre d'économiser 61 blés LMT sur les 10 mois restants de l'exercice en cours.

Le 4 mai, le Centre avait annoncé une réduction de l'allocation de blé dans le cadre du PMGKAY pour le il reste cinq mois jusqu'en septembre 2022. Cette réduction devrait permettre d'économiser 55 lakh de tonnes métriques de blé jusqu'en septembre 2022. Cependant, une quantité égale de riz a été allouée aux États dans le cadre du PMGKAY.

< p>La décision du Centre intervient à un moment où il y a eu une flambée soudaine des prix du blé et de l'atta dans un contexte d'augmentation de la demande et de baisse de la production et des marchés publics. Selon le gouvernement, le stock public d'ouverture de blé au 1er avril s'élevait à 190 LMT. Une quantité de 195 LMT de blé devrait être achetée pendant la saison rabi en cours. Selon le ministère, 180 blés LMT ont été achetés jusqu'au 13 mai pendant la saison rabi en cours.