23 races de bovins indigènes ont vu leur nombre chuter entre 2012 et 2019 : rapport

0
38

Selon le 20e recensement du bétail, 36,04 % du cheptel appartient au bétail.

VINGT-TROIS RACES de bovins indigènes ont enregistré une baisse de leur nombre – allant de 1,08 % à 93,48 % – en sept ans entre 2012 et 2019, selon le dernier rapport sur les races de bétail et de volaille en Inde.

Le rapport, basé sur le 20e recensement du bétail réalisé en 2018-2019, a été publié jeudi par le ministre de la Pêche, de l'Élevage et de la Laiterie de l'Union, Parshottam Rupala.

Selon le rapport, le nombre total de bovins indigènes a diminué de 6 %, passant de 15,12 crores en 2012 à 14,21 crores en 2019. Leur part dans la population totale de bovins est tombée à 73 % contre 79 % au cours de cette période.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Le meilleur de l'Express Premium

Premium

Explication : pourquoi le crash de Luna a soulevé des questions sur la stabilité de la cryptographie…

PremiumAviation Secy, sa femme, obtient des billets Air India à prix réduit pour les États-Unis, passe à Busi …

Premium

Horoscope du jour, 14 mai 2022 : Gémeaux, Bélier, Poissons et autres signes — ch…

Premium

Le fer au Tamil Nadu il y a 4 200 ans : une nouvelle datation et sa significationMore Premium Stories >>

Cependant, le nombre de bovins exotiques/croisés est passé de 3,9 crores en 2012 à 5 crores en 2019. Le recensement définit les bovins “exotiques” comme “les animaux qui ont leur origine dans d'autres pays”.

Selon le 20e recensement du bétail, « les animaux appartenant à des races descript (identifiées)/non-descript (non identifiées) d'origine indigène sont considérés comme des animaux indigènes ».

Le rapport a divisé la population bovine indigène en deux groupes – 41 races reconnues et Non-Descript. Parmi la population bovine indigène, Non-Descript avait le plus grand nombre – 10,02 crore – en 2019, tandis que le nombre combiné de 41 races s'élevait à 2,49 crore. Cependant, les données comparables ne sont disponibles que pour 37 races, dont 23 races ont connu un déclin, tandis que 14 ont enregistré une augmentation des effectifs.

Lire aussi |Expliqué : Le débat vache américaine vs indienne

Parmi les cinq races qui ont connu une baisse maximale de leur nombre, on trouve Khariar (-93%), Kherigarh (-75%), Kenkatha (-67%), Motu (56%) et Hariana (56%). Le nombre de Khariar, que l'on trouve principalement dans l'Odisha et le Chhattisgarh, est passé de 3 83 824 en 2013 à 25 021 en 2019.

La race Hariana se trouve principalement dans l'Haryana, l'Uttar Pradesh, le Rajasthan, le Madhya Pradesh et Bihar ; Motu se trouve à Odisha; Kandhari rouge dans le Maharashtra ; Kenkatha dans le Madhya Pradesh et l'Uttar Pradesh ; et Kherigarh dans l'Uttar Pradesh.

Lire aussi |L'abattage sélectif du bétail pourrait être introduit dans l'UP pour contenir la menace des animaux errants, garder les produits laitiers viables

Les autres races qui ont enregistré un déclin sont : Dangi, que l'on trouve principalement dans le Maharashtra et le Gujarat ; Rathi (Rajasthan, Pendjab et Haryana); Deoni (Maharashtra, Karnataka et Telangana); Tharparkar (Uttar Pradesh, Rajasthan et Jharkhand); Kangayam (Tamil Nadu); Binjharpuri (Odisha); Kankrej (Gujarat et Rajasthan); Nagori (Rajasthan et Pendjab); Malnad Gidda (Karnataka); Mewati (Uttar Pradesh); Khillar (Karnataka et Maharashtra); Kosali (Chhattisgarh); Malvi (Madhya Pradesh, Maharashtra et Rajasthan); Cerise d'Umbla (Tamil Nadu); Gaolao (Madhya Pradesh et Maharashtra); Ghumusari (Odisha); et Hallikar (Karnataka) li>Interview de K V Thomas : 'Sonia et Rahul rencontrent les mêmes dirigeants jour après jour… Seul le lieu a été déplacé de Delhi à Udaipur'

  • C'est BJP contre SP alors que 11 sièges Rajya Sabha de l'UP sont prévus pour les sondages
  • Cliquez ici pour en savoir plus

    Les 14 races indigènes qui ont enregistré une augmentation entre 2012 et 19 sont : Vechur (512%), Punganur, (369%), Bargur (240%), Bachaur (181%), Vallée de Krishna (57%), Pulikulum, (38%), Siri (36%), Gir (34,12%), Amritmahal (31 %), Sahiwal (22 %), Ongole (11 %), Red Sindhi (10 %), Nimari (6) et Ponwar (2,46 %).

    En termes de nombre absolu, Gir avait la population la plus élevée de 68,57 lakh, suivi de Lakhimi (68,29 lakh) et de Sahiwal (59 lakh).

    Selon le 20e recensement du bétail, 36,04 % de la population de bétail appartient au bétail.

    < p>Newsletter | Cliquez pour obtenir les meilleurs explicateurs de la journée dans votre boîte de réception

    À l'occasion, Rupala a souligné « l'importance » du rapport pour l'amélioration de l'élevage.

    Les données arrivent quelques jours après que la Cour suprême a émis des avis au Centre et aux États dans le cadre d'un plaidoyer demandant son intervention dans le déclin de la population de vaches indigènes.