Digital University Kerala s'associe à l'ONU et à l'OMS pour la préparation aux catastrophes

0
96

L'atelier de connaissances de deux semaines aura pour thème "l'intégration des technologies numériques dans la préparation aux catastrophes". Fichier

L'Université numérique du Kerala s'est associée au Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour organiser un atelier de connaissances de deux semaines sur “l'intégration des technologies numériques dans la préparation aux catastrophes”.< /p>

L'atelier, qui commence le 16 mai et se termine le 27 mai, vise à remédier au manque de compréhension et à l'absence de compétences requises qui entravent l'application à grande échelle des technologies numériques dans la lutte contre les catastrophes.

Lire |IIT-Roorkee lance un programme de certificat en science des données et en apprentissage automatique

L'atelier fait partie d'une collaboration continue entre Sinnu Susan Thomas, professeure adjointe, Université numérique du Kerala et Edilson K. Arruda, maître de conférences, Université de Southampton, Royaume-Uni, financée par la subvention exploratoire Going Global Partnerships du British Council. ;, une déclaration du DUK a déclaré ici.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Selon le PNUE, malgré les progrès étonnants des technologies numériques dans tous les domaines de la vie humaine qui a lancé efficacement une révolution technologique surnommée la quatrième révolution industrielle, l'énorme potentiel des technologies modernes reste sous-exploité en matière de gestion des catastrophes et de réduction des risques de catastrophe.

Best of Express Premium

Premium

J'ai essayé le Zenbook 14X OLED Space Edition d'Asus, et c'est l'un des plus cool…

PrimeHoroscope du jour, 12 mai 2022 : Gémeaux, Bélier, Poissons et autres signes — ch…

Premium

Dans la réunion du panel de la maison, les drapeaux SEBI doivent appuyez sur les téléphones pendant la sonde

Premium

Battre l'inflation : RBI devra peut-être tuer la demande, augmenter le taux, aspirer la liquiditéPlus d'histoires premium >>

L'atelier vise à créer un renforcement des capacités pour les responsables gouvernementaux, les étudiants et toute personne intéressée par l'utilisation des technologies modernes dans la gestion des catastrophes.

Lire aussi |UGC rappe une université privée sur une question dans un article de science politique < p>L'événement envisageait également d'approfondir la compréhension du public concernant les complexités des technologies numériques – en particulier l'intelligence artificielle – et les équiper pour une prise de décision éclairée dans ce domaine, a-t-il déclaré.

Les principaux domaines de discussion seront l'apprentissage de l'aide à la réponse et au rétablissement, la perspective visuelle des catastrophes, les robots et les drones à la rescousse, la parole comme aide, la mise en réseau d'urgence par essais et erreurs, la gestion des catastrophes et les défis connexes, l'optimisation et la simulation des opérations logistiques dans des conditions d'incertitude et des problèmes logistiques dans les opérations humanitaires, ajoute le communiqué.