Boris Johnson a invité l'ex-ministre à porter plainte pour islamophobie : porte-parole

0
77

L'ancien ministre britannique des Transports Nusrat Ghani (Twitter : @Nus_Ghani)

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a rencontré la législatrice musulmane Nusrat Ghani après qu'elle a été limogée d'un poste ministériel en 2020 concernant des allégations d'islamophobie et lui plus tard l'a invitée à déposer une plainte officielle, a annoncé dimanche son bureau.

Ghani, 49 ans, qui a perdu son poste de ministre adjointe des Transports en février 2020, a déclaré au Sunday Times qu'un “fouet” 8221 ;, garante de la discipline parlementaire, a déclaré sa “musulmanité” ; avait été soulevée comme un problème dans son limogeage.

Johnson avait écrit à Ghani “exprimant sa grave préoccupation (au sujet d'une éventuelle islamophobie) et l'invitant à entamer un processus de plainte officiel. Elle ne l'a pas fait par la suite,” a déclaré un porte-parole du Premier ministre.

“Le Parti conservateur ne tolère aucun préjugé ou discrimination d'aucune sorte.

< strong>📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été évalué VERT pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.