Expliqué : Quels pays ont rendu les vaccins Covid-19 obligatoires ?

0
74

Un commentaire publié dans Nature Medicine la semaine dernière note : “On pense souvent que les mandats sont efficaces en raison de la menace de sanctions, mais les preuves suggèrent que leur efficacité réside également ailleurs. " (Dossier)

La campagne de vaccination contre le COVID-19 en Inde s'est achevée sur un an le 16 janvier. Le 13 janvier, le gouvernement a déclaré à la Cour suprême qu'il n'avait publié aucune directive incitant à la vaccination sans consentement ou rendant un certificat de vaccination obligatoire pour tout but. Le ministère de la Santé et de la Famille de l'Union a déclaré que “nul ne peut être contraint de se faire vacciner contre son gré”. En d'autres termes, l'Inde n'approuve pas un mandat de vaccin, ce que certains pays sont en faveur.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré qu'elle met en garde contre les mandats de vaccination à moins que toutes les autres options n'aient été épuisées.

Un commentaire publié dans Nature Medicine la semaine dernière note : « On pense souvent que les mandats sont efficaces en raison de la menace de sanctions, mais les preuves suggèrent que leur efficacité réside également ailleurs. Avec les mandats de vaccination, la responsabilité de surveiller le statut vaccinal et de rappeler aux gens la nécessité de se faire vacciner incombe à des personnes clés qui peuvent facilement atteindre le public. »

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Il ajoute : “Pour les vaccins obligatoires pour les adultes, il n'y a pas de personnes clés présentes dans la vie quotidienne de chaque adulte. L'application pourrait être faite par les employeurs, ou alternativement par les restaurants, les bars et les magasins, comme avec le laissez-passer de santé. »

Voici un aperçu de certains pays et de leurs perspectives concernant les mandats de vaccination :

Autriche : à partir de février, les vaccins seront obligatoires pour les personnes âgées de 18 ans et au dessus. Seules les femmes enceintes et celles qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales seront exemptées.

France :Le parlement français a approuvé dimanche une loi interdisant aux personnes non vaccinées d'accéder aux bars, restaurants et autres lieux. À partir de maintenant, les personnes non vaccinées peuvent accéder à ces lieux à condition qu'elles présentent un rapport de test négatif récent.

Si ce projet de loi devient une loi, les personnes non vaccinées n'auront d'autre choix que d'obtenir un laissez-passer vaccinal ou une preuve qu'elles le sont vacciné contre le COVID-19. Cette mesure est contestée par des membres du public français dans des endroits comme Paris, Marseille et Bordeaux.

Plus tôt ce mois-ci, le président Emmanuel Macron a déclaré qu'il voulait “faire chier” les personnes non vaccinées.

Allemagne :Une décision n'a pas encore été prise, mais le chancelier allemand Olaf Scholz a récemment plaidé en faveur d'un mandat de vaccination pour tous les adultes lors d'un discours au parlement, selon DW.

Italie :En janvier, l'Italie a annoncé qu'elle rendait les vaccins obligatoires pour les personnes de plus de 50 ans. Selon un rapport de Reuters, le gouvernement du Premier ministre italien Mario Draghi a déjà rendu la vaccination obligatoire pour les enseignants et les agents de santé. Depuis octobre 2021, tous les employés doivent être vaccinés ou présenter un test négatif avant d'entrer sur le lieu de travail.

Le meilleur des explications

Cliquez ici pour en savoir plus

Maroc :Un certificat de vaccination est requis pour accéder aux bâtiments gouvernementaux et visiter des lieux tels que les bars, les restaurants et les hôtels.

Royaume-Uni : Jusqu'à présent, le Royaume-Uni n'a rendu obligatoire les vaccins que pour les travailleurs de la santé et des services sociaux. À partir du 1er avril, il leur sera obligatoire de se faire vacciner contre le COVID-19.

États-Unis :Il n'y a pas de mandats de vaccins aux États-Unis, un pays avec l'une des plus fortes résistances aux vaccins, également appelés « anti-vaxxers ». Selon un article publié par la John Hopkins Bloomberg School of Public Health, les États américains ont le pouvoir légal et constitutionnel d'exiger que les personnes qui y vivent soient vaccinées ou d'introduire un mandat de vaccination.

< p>Selon l'enquête expérimentale Household Pulse Survey (HPS) du US Census Bureau, ceux qui n'étaient pas vaccinés contre le COVID début décembre 2021 ont indiqué quelques raisons pour ne pas se faire vacciner.

Environ la moitié des répondants ont déclaré qu'ils étaient préoccupés par les effets secondaires possibles du vaccin, environ 42 % ont déclaré ne pas faire confiance au vaccin, moins de 10 % ont déclaré ne pas l'avoir reçu parce que leur médecin ne l'avait pas recommandé et environ 2 % ont déclaré ne pas l'avoir obtenu en raison de difficultés à l'obtenir.

Newsletter | Cliquez pour obtenir les meilleurs explicateurs de la journée dans votre boîte de réception

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et restez informé des derniers titres

Pour toutes les dernières actualités expliquées, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été évalué VERT pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© IE Online Media Services Pvt Ltd