L'OMS recommande Eli Lilly, les médicaments de GSK-Vir, d'élargir le pool de traitement Covid-19

0
77

Les experts de l'OMS ont noté que l'efficacité des traitements par anticorps monoclonaux contre de nouveaux variants comme Omicron était encore incertaine. (Reuters)

Un panel de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé l'utilisation de deux médicaments par Eli Lilly, et GlaxoSmithKline et Vir Biotechnology pour les patients atteints de Covid-19, ajoutant des options de traitement car la variante Omicron à propagation rapide rend beaucoup inefficaces .

Les données de l'OMS montrent qu'Omicron, qui échappe à la protection offerte par de nombreux vaccins et thérapies, a été identifié dans 149 pays. Il remplace rapidement Delta en tant que variante dominante dans plusieurs pays, obligeant les gouvernements et les scientifiques à renforcer les défenses avec des tests, des injections et des thérapies.

Jeudi, le panel a fortement recommandé le baricitinib de Lilly, vendu sous le nom de marque Olumiant, pour les patients atteints de Covid-19 sévère en association avec des corticostéroïdes, tout en approuvant sous condition la thérapie par anticorps de GSK-Vir pour les patients non sévères au risque le plus élevé d'hospitalisation.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png Top News Right Now

Cliquez ici pour en savoir plus

Jusqu'à présent, la thérapie par anticorps monoclonaux de GSK-Vir est la seule à avoir démontré son efficacité contre Omicron lors de tests en laboratoire, tandis que des traitements similaires d'Eli Lilly and Co et de Regeneron Pharmaceuticals offraient une protection moindre lors de tels tests.

< p>Les experts de l'OMS ont noté que l'efficacité des traitements par anticorps monoclonaux – des composés générés en laboratoire qui imitent les défenses naturelles de l'organisme – contre de nouvelles variantes telles qu'Omicron était encore incertaine, et ont déclaré que les directives pour cette classe de médicaments seront mis à jour lorsque des données supplémentaires deviennent disponibles.

< /p>

Les directives de l'OMS, publiées dans le British Medical Journal, ont également noté que les preuves montrent que le baricitinib améliore le taux de survie et réduit le besoin de ventilation, sans augmentation observée des effets indésirables.

L'association caritative médicale française Médecins Sans Frontières (MSF) a salué les directives de l'agence des Nations Unies et a déclaré que le baricitinib peut être une alternative potentielle aux traitements actuels par anticorps monoclonaux recommandés par l'OMS qui restent rares pour les gouvernements et les patients dans de nombreux pays à faible et à faible pays à revenu intermédiaire. MSF a également déclaré que les gouvernements doivent prendre des mesures pour s'assurer que les monopoles des brevets n'entravent pas l'accès au traitement.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été évalué VERT pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.