CE: Le délai de préavis pour enregistrer de nouveaux partis passe de 30 jours à 7, cite la pandémie

0
78

La commission a expliqué qu'un parti cherchant à s'enregistrer devait auparavant faire sa demande dans les 30 jours suivant la formation du parti. (Dossier)

La commission électorale a déclaré vendredi qu'elle avait réduit le délai de préavis pour l'enregistrement de nouveaux partis politiques dans les cinq États soumis au scrutin de 30 à sept jours en raison de la pandémie de coronavirus.

Répondant à l'allégation de l'AAP selon laquelle la commission avait modifié les règles à la demande du BJP, l'organisme de surveillance du sondage a précisé que cela avait également été fait auparavant, lors des élections dans le Bihar, l'Assam, le Kerala, Pondichéry, le Tamil Nadu et le Bengale occidental, qui avaient également pris place après le coup de la pandémie.

“Il a été porté à la connaissance de la commission qu'au vu des restrictions en vigueur en raison de Covid-19, il y a eu des perturbations et des retards dans le déplacement des demandes d'enregistrement, ce qui a entraîné à son tour [un] retard dans l'enregistrement en tant que parti politique. Au cours [des] élections générales à l'Assemblée législative [élections] du Bihar, de l'Assam, du Kerala, de Pondichéry, du Tamil Nadu et du Bengale occidental également, la commission [avait] assoupli ce délai de préavis compte tenu de [la] pandémie en cours,” a déclaré la commission dans un communiqué.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png Ne manquez pas | Soyez au courant des nouveaux moyens d'inciter les électeurs, déclare la CEC aux observateurs du scrutin

La commission a expliqué qu'un parti cherchant à s'enregistrer devait auparavant présenter sa demande dans les 30 jours suivant sa formation. Le candidat doit publier le nom proposé du parti dans deux quotidiens nationaux et deux quotidiens locaux sur deux jours. Ceux qui avaient des objections devaient les soumettre dans les 30 jours suivant la publication de l'avis.

"Par conséquent, après avoir examiné tous les aspects de la question, la commission a accordé un assouplissement et réduit le délai de préavis de 30 jours à 7 jours pour les parties qui ont publié leur avis public au plus tard le 08.01.2022," disait le communiqué. “Pour toutes les parties, y compris celles qui ont déjà publié l'avis public moins de 7 jours avant le 08.01.2022, les objections, le cas échéant, peuvent être soumises au plus tard à 17h30 le 21 janvier 2022, ou par la fin de la période de 30 jours initialement prévue, selon la première éventualité. "

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été évalué VERT pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.