Le SC nomme un panel de 5 membres dirigé par l'ancien juge Indu Malhotra pour enquêter sur la violation de la sécurité du Premier ministre

0
76

Le convoi du Premier ministre a été bloqué dans le district de Ferozepur, au Pendjab, le 5 janvier. (PTI)

La Cour suprême a nommé mercredi une commission d'enquête comité sous la direction de son ancien juge le juge Indu Malhotra pour enquêter sur la brèche de sécurité lors de la visite du Premier ministre Narendra Modi au Pendjab le 5 janvier.

Un banc dirigé par le juge en chef de l'Inde a déclaré que le le comité comprendra également le registraire général du tribunal du Pendjab et de l'Haryana, le directeur général de l'Agence nationale d'enquête ou un officier nommé par lui non inférieur au grade d'inspecteur général, et l'ADGP (sécurité) de la police du Pendjab.

< p>Configuration du panneau, le banc comprenant également les juges Surya Kant et Hima Kohli a déclaré que la question “ne peut pas être laissée à des enquêtes unilatérales” et qu'elle doit être examinée par un esprit formé à la magistrature pour soumettre un rapport complet à l'examen du tribunal.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Le comité examinera qui est responsable de la violation de la sécurité et suggérera quelles garanties sont nécessaires pour la sécurité du Premier ministre et des fonctionnaires constitutionnels.

Le 7 janvier, le tribunal avait ordonné au registraire général du Pendjab et de l'Haryana HC de saisir et de sécuriser tous les dossiers concernant la sécurité de la visite du PM et gardez-les en lieu sûr.

Expliqué | Violation de la sécurité du PM : Qui étaient les manifestants qui ont braqué le véhicule de Modi au Pendjab ?

Mercredi, le tribunal a demandé au registraire général de la Haute Cour de remettre tous les dossiers au juge Indu Malhotra. Il a également demandé à la commission d'enquête de remettre son rapport au plus tôt.

Le 10 janvier, le tribunal avait réservé des ordonnances sur un plaidoyer de «Lawyer's Voice», basé à Delhi, qui demandait une enquête sur la violation de la sécurité et une action contre le secrétaire en chef et directeur général de la police du Pendjab pour le manquement à la sécurité.

< p>Malgré la haute sécurité accordée au Premier ministre, son convoi était resté bloqué sur un pont aérien en direction de Hussainiwala pendant environ 20 minutes en raison de manifestations lors de sa visite dans l'État le 5 janvier.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été évalué VERT pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.