Le haut commandement du Congrès, Punjab CM a conspiré pour tuer le Premier ministre : Assam CM Himanta

0
62

Le ministre en chef de l'Assam, Himanta Biswa Sarma (photo d'archives)

Le ministre en chef de l'Assam, Himanta Biswa Sarma, a affirmé mercredi que le haut commandement du Congrès et son homologue du Pendjab avaient “conspiré pour assassiner le Premier ministre par la brèche de sécurité » le 5 janvier alors que Narendra Modi était en visite dans l'État du nord.

Il a exigé que Charanjit Singh Channi, le ministre en chef du Pendjab, soit arrêté pour son rôle dans le complot présumé.

S'adressant à une conférence de presse ici, Sarma a déclaré : “Toutes les preuves montrent clairement que le haut commandement du Congrès et le Punjab CM ont conspiré pour tuer le Premier ministre Narendra Modi.”

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1 .png

Il faisait référence à une prétendue opération d'infiltration menée par une chaîne de télévision du Pendjab qui affirmait que la police avait reçu un rapport de renseignement le 2 janvier concernant une tentative d'assassinat du Premier ministre.

Sarma a également affirmé que les déclarations des dirigeants du Congrès à la suite de l'incident indiquaient qu'ils étaient au courant de la “conspiration”.

Modi, qui a atterri à Bathinda au Pendjab le 5 janvier et a dû emprunter la route vers Hussainiwala à Ferozepur en raison du mauvais temps mercredi, a été bloqué sur un survol pendant 15 à 20 minutes en raison d'un blocus par certains agriculteurs, un incident le Le ministère de l'Intérieur de l'Union décrit comme une “faute majeure” dans sa sécurité.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été évalué VERT pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.