Les garde-côtes appréhendent un bateau de pêche pakistanais avec 10 membres d'équipage au large des côtes du Gujarat

0
78

Le 15 septembre de l'année dernière, l'ICG avait dans une opération similaire capturé un bateau pakistanais avec 12 membres d'équipage dans les eaux indiennes au large des côtes du Gujarat. (Photo d'archive)

Les garde-côtes indiens (ICG) ont intercepté un bateau de pêche pakistanais du côté indien de la frontière maritime internationale (IMBL) dans la mer d'Oman et ont appréhendé 10 membres d'équipage à bord, ont annoncé dimanche des responsables. Les membres d'équipage sont amenés à Porbandar, ont-ils ajouté.

L'opération a été menée par le navire ICG Ankit alors qu'il effectuait des patrouilles de routine.

Le navire des garde-côtes ANKIT lors d'une patrouille opérationnelle en mer d'Arabie a appréhendé un bateau de pêche pakistanais (PFB) Yaseen avec 10 membres d'équipage pakistanais, opérant dans les eaux indiennes pendant la nuit du 8 janvier 2022. Ledit bateau de pêche lorsqu'il a été arrêté et interrogé ne pouvait pas justifier la présence dans les eaux indiennes et a donc été appréhendé par le navire ICG,” selon un communiqué officiel publié par le gouvernement dimanche.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Il s'agit du troisième incident de ce type au cours des derniers mois. Les garde-côtes avaient appréhendé deux bateaux de pêche pakistanais avec 18 membres d'équipage à bord début décembre au large de la côte d'Okha. Quelques jours plus tard, les garde-côtes dans une opération conjointe avec Gujarat Anti-Terrorist Squad avaient intercepté un bateau pakistanais avec sept membres d'équipage et transportant 77 kg d'héroïne qui avait une valeur marchande internationale de Rs 4000 crore.

En septembre de l'année dernière, les garde-côtes avaient appréhendé un autre chalutier pakistanais avec 12 membres à bord pour avoir prétendument violé les eaux territoriales de l'Inde.

Cependant, le communiqué de dimanche a indiqué que rien de suspect n'avait été trouvé dans le bateau de pêche. « Au cours de l'embarquement initial, PFB Yaseen enregistré à Ketibandar a été trouvé en possession d'environ 2000 kg de prises de poisson ainsi que 600 litres de diesel. PFB avec 10 membres d'équipage est actuellement remorqué à Porbandar pour une enquête plus détaillée et un interrogatoire conjoint,” a déclaré le communiqué du gouvernement.

L'Inde et le Pakistan ont des différends sur l'alignement de l'IMBL notionnel dans la mer d'Arabie au large de la côte de Kutch dans le Gujarat.

Selon la liste des prisonniers échangés par les deux comtés le 1er janvier, il y a 628 Indiens, dont 577 pêcheurs, dans les prisons pakistanaises. En revanche, 355 ressortissants pakistanais, dont 73 pêcheurs, sont incarcérés dans diverses prisons indiennes.

< /p>

Les militants pour la paix exigent depuis longtemps que les deux voisins voient le problème sous un angle humanitaire et adoptent une politique de non-arrestation en cas de pêcheurs traversant l'IMBL par inadvertance.

Le communiqué de dimanche ajoute que le bateau de pêche Yaseen a tenté de s'échapper vers le côté pakistanais de l'IMBL mais que les garde-côtes ont déjoué cette tentative. “En voyant le navire ICG, le PFB a d'abord tenté de fuir vers les eaux pakistanaises, mais une réponse rapide du navire ICG malgré des conditions météorologiques et de visibilité marginales, le bateau pakistanais a été contraint de s'arrêter et (a été) appréhendé”, a ajouté le communiqué.

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.