Aucun record d'agriculteurs décédés lors d'une manifestation, aucune question d'aide: le gouvernement au Parlement

0
97

Les agriculteurs protestent contre les trois lois agricoles à la frontière de Singhu à Delhi. (Photo d'archives)

Alors que l'opposition continue d'exiger une compensation pour les proches des agriculteurs qui ont perdu la vie au cours de la manifestation d'un an contre les lois agricoles, le gouvernement au Parlement a maintenu qu'il n'avait aucune trace de ceux qui sont morts.

En réponse à la question de savoir s'il propose d'apporter une aide financière à la famille d'agriculteurs décédés pendant l'agitation, le gouvernement a déclaré : « Le ministère de l'Agriculture et de la Protection sociale des agriculteurs n'a aucun dossier en la matière et donc la question ne se pose pas.”

Lors de la précédente session de la mousson également, le ministre de l'Agriculture de l'Union, Narendra Tomar, avait déclaré que le Centre n'avait aucune trace de décès d'agriculteurs. Cependant, les données du gouvernement du Pendjab consultées par The Indian Express ont montré que jusqu'au 20 juillet, les détails de 220 de ces agriculteurs/ouvriers agricoles qui sont morts dans l'agitation ont été vérifiés. Sur ces 220, 203 (92 %) agriculteurs/ouvriers agricoles décédés étaient originaires de la région de Malwa dans l'État, tandis que 11 (5 %) décès provenaient de Majha et six (2,7 %) de Doaba.

Le Samyukta Kisan Morcha, le fer de lance de la protestation des agriculteurs, a fait plus de 670 morts. Un jour après que le Premier ministre Narendra Modi a annoncé l'annulation des lois agricoles, les agriculteurs’ corps a déclaré : « Jusqu'à présent, plus de 670 manifestants ont sacrifié leur vie dans ce mouvement. Le gouvernement Modi a refusé de reconnaître le coût humain élevé. Les martyrs méritent également que des hommages leur soient rendus lors de la session parlementaire et qu'un mémorial soit érigé en leur nom.”

Pendant ce temps, la dirigeante du Congrès Priyanka Gandhi a affirmé qu'environ 700 agriculteurs avaient perdu la vie lors de la manifestation. Le premier jour de la session d'hiver du Parlement, le chef du Congrès avait tweeté : « 700 agriculteurs ont été martyrisés chez les agriculteurs ». manifestation. Leur martyre n'a pas été évoqué au Parlement aujourd'hui, ni respecté en rendant hommage.”

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© IE Online Media Services Pvt Ltée