L'affaire d'outrage impliquant Vijay Mallya sera finalement traitée le 18 janvier: Cour suprême

0
96

Photo d'archives de Vijay Mallya devant la Haute Cour de Londres. (ANI)

La Cour suprême a déclaré mardi qu'elle entendrait l'affaire d'outrage au tribunal impliquant l'homme d'affaires fugitif Vijay Mallya le 18 janvier 2022, alors que le Centre persiste dans ses tentatives d'extrader l'homme d'affaires fugitif vers l'Inde.

Si Mallya, qui réside au Royaume-Uni, n'est pas présent devant le tribunal ce jour-là pour quelque raison que ce soit, celui-ci entendra l'avocat en son nom, a rapporté Live Law.

Constatant que le tribunal suprême a attendu « suffisamment longtemps », un banc dirigé par le juge UU Lalit a déclaré : « Nous ne pouvons plus attendre maintenant ».

https ://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

La magistrature a noté que Mallya avait été reconnue coupable d'outrage en 2017.

Le banc, comprenant également les juges SR Bhat et Bela M Trivedi, a déclaré que Mallya est libre de faire avancer les soumissions, comme cela est jugé approprié, et si pour une raison quelconque, il n'est pas présent devant le tribunal, l'avocat en son nom peut faire avancer les soumissions.< /p>

“Ce que nous souhaitons faire, c'est que nous allons lister cette affaire pour élimination dans la deuxième semaine de janvier parce que nous avons suffisamment attendu, nous ne pouvons plus attendre maintenant. Il doit voir le jour à un moment ou à un autre et le processus doit également se terminer,” a déclaré la magistrature.

La cour suprême a demandé à l'avocat principal Jaideep Gupta de l'aider en tant qu'amicus curiae dans cette affaire.

Vijay Mallya est accusé dans une affaire de défaut de paiement d'un prêt bancaire de plus de 9 000 crores impliquant sa défunte Kingfisher Airlines. Il a été reconnu coupable d'outrage au tribunal en 2017, pour avoir omis de divulguer le transfert de 40 millions de dollars sur les comptes de ses enfants et pour avoir ignoré la citation à comparaître devant le tribunal.

L'ordonnance de 2017 faisait suite à un plaidoyer d'un consortium de banques dirigé par la State Bank of India (SBI), qui avait déclaré que Vijay Mallya aurait transféré le montant à ses enfants en “violation flagrante” de diverses ordonnances judiciaires.

Le tribunal avait précédemment rejeté une demande présentée par l'avocat EC Agarwala visant à être démis de ses fonctions d'avocat de Mallya dans l'affaire d'outrage, qui est entendue par un juge de la magistrature UU Lalit, Le juge Ravindra Bhat et le juge Bela Trivedi.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© IE Online Media Services Pvt Ltée