Deux responsables de l'organisme civique de Chandigarh obtiennent des feuilles d'accusation pour une route sur un terrain privé

0
122

Société municipale de Chandigarh. (Dossier)

Deux officiers de l'organe civique de Chandigarh ont été giflés avec des actes d'accusation vendredi pour avoir prétendument construit une route sur un terrain privé à l'aide de machines et de fonds gouvernementaux. Des poursuites judiciaires contre un ingénieur junior à la retraite de la société ont également été engagées pour la même infraction.

Selon les détails, les officiers accusés étaient XEN, division routière, Ajay Garg et SDE Jagdeep, tandis que le junior retraité l'ingénieur était Amrik Singh. La commissaire de l'organe civique de Chandigarh, Anindita Mitra, a pris des mesures contre les officiers après avoir mené une enquête approfondie qui a duré plus de deux mois.

Un officier de l'organisme civique a déclaré : « Après avoir mené une enquête détaillée sur la question, un rapport a été soumis au commissaire dans lequel les règles d'utilisation des fonds de développement des quartiers, y compris les directives pour la sélection et l'exécution des projets encadrés par le corporation municipale, a été trouvé pour être violé. Le terrain sélectionné pour l'exécution des travaux s'est avéré privé, alors que les règles stipulent qu'il doit nécessairement être un terrain de corporation.”

Selon le rapport de Patwari Revenue, Kanungo et Patwari de MCC, la propriété de la terre en question du village Faidan Nizampur, UT, Chandigarh a été jugée privée selon les registres des revenus et n'appartient pas au gouvernement ou à l'organisme civique de Chandigarh . Prenant cette question au sérieux, le commissaire a ordonné l'émission d'actes d'accusation contre deux agents et a imposé des poursuites judiciaires à l'ingénieur à la retraite. Des sources ont soutenu que l'ingénieur responsable avait commencé les travaux de construction de route sur des terrains privés, où des maisons provisoires étaient déjà construites, pour favoriser certaines personnes influentes. Le problème est apparu lorsqu'un résident local a soulevé une objection selon laquelle la zone sur laquelle la route en béton était en cours de construction ne relevait pas de la compétence de l'organisme civique.

L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de Chandigarh, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.