Les CM de l'Assam et du Mizoram se réuniront à Delhi aujourd'hui sur la question des frontières

0
54

Des sources au ministère de l'Intérieur ont déclaré que Mizoram CM Zoramthanga et Assam CM Himanta Biswa Sarma tiendront la réunion dans un lieu de leur choix. (Dossier)

Plus de trois mois après les affrontements entre les polices de l'Assam et du Mizoram à la frontière inter-États ayant fait six morts, les ministres en chef des deux États devraient se réunir jeudi à Delhi pour aplanir les différends et résoudre les problème.

Des sources au ministère de l'Intérieur ont déclaré que Mizoram CM Zoramthanga et Assam CM Himanta Biswa Sarma tiendront la réunion dans un lieu de leur choix. « La réunion a été organisée sous l'impulsion du ministre de l'Intérieur. Le Centre souhaite que les deux États résolvent le problème des frontières par le biais de pourparlers. Le ministre de l'Intérieur ne sera pas présent à la réunion, et elle n'aura pas lieu à North Block », a déclaré un responsable du MHA.

Lire aussi | Explication : différend frontalier Assam-Mizoram et ses racines dans deux notifications datant de 1875 et 1933

La frontière Assam-Mizoram, longue de 165 km, comporte de nombreux tronçons de différends qui ont maintes fois conduit à des affrontements entre civils et forces de police. En juillet, cela a dégénéré en une crise majeure lorsque les forces de police des deux États se sont affrontées à la frontière de Kolasib-Vairengte, entraînant la mort de six policiers de l'Assam et plusieurs blessés, dont le district SP.

https://images.indianexpress .com/2020/08/1×1.png

Un centre alarmé a tenté d'intervenir en envoyant des forces centrales et en poussant les deux États à discuter, mais l'impasse s'est poursuivie pendant des jours. C'est en août que deux États se sont officiellement engagés par l'intermédiaire de hauts responsables à Aizawl.

À la suite des premiers pourparlers au niveau gouvernemental entre les États depuis l'incident frontalier du 26 juillet, les représentants des deux États ont décidé de ne pas avoir de “nouveau déploiement” dans les zones contestées et une déclaration commune a été publiée.

” Les deux gouvernements des États acceptent de maintenir la paix dans les zones frontalières inter-États et se sont félicités du déploiement (a) d'une force neutre par le gouvernement indien à cet égard », indique le communiqué publié le 5 août.

< p class="appstext hide_utm_paytm_phonepe">📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© The Indian Express (P ) Ltd