Pluies d'Uttarakhand : 52 morts, 5 disparus ; la situation s'améliore

0
69

Pluies dans l'Uttarakhand : le personnel de la Force nationale d'intervention en cas de catastrophe sauve des personnes du village de Chhara dans le district de Nainital, dans l'Uttarakhand, le 20 octobre 2021. (NDRF via Reuters)

Après une pluie incessante qui a continué de frapper l'Uttarakhand depuis dimanche, entraînant des inondations, des glissements de terrain et des destructions massives de biens, en particulier dans les collines de Kumaon, la situation dans la région, en particulier à Nainital, s'améliore car la plupart des routes ont été réparées ou en cours de réparation.< /p>

Selon les données du gouvernement, un total de 52 décès causés par de fortes pluies et des glissements de terrain ont été signalés depuis dimanche. Dix-sept personnes sont blessées et cinq sont toujours portées disparues. Le district de Nainital a été le plus touché avec 28 décès signalés mardi.

À Nainital, la pluie et les coulées de boue ont endommagé des maisons et des routes à travers la ville. La Mall Road qui longe le lac Naini et la zone autour du célèbre temple Naina Devi auraient été inondées. La période autour de Dussehra correspond à la haute saison touristique à Nainital et dans ses environs, parsemée de lacs de montagne, et particulièrement populaire auprès des visiteurs du Gujarat et du Bengale occidental.

https://images.indianexpress.com/2020/08 /1×1.png

S'adressant à l'Indian Express, le président de la Nainital Hotel Association, Dinesh Lal, a informé que le ciel était dégagé mercredi et que deux des trois routes qui relient Nainital au reste de l'État – la route Kaladhungi-Nainital et la Nainital via Bhimtal, Bhawali et Kathgodam – sont à nouveau fonctionnels.

Des voitures submergées sont vues dans un complexe hôtelier inondé alors que des précipitations extrêmes ont fait déborder la rivière Kosi au Jim Corbett National Parc à Uttarakhand, Inde, mardi 19 octobre 2021. (AP Photo/Mustafa Quraishi)

« La route Nainital-Haldwani, qui est la plus fréquentée, n'a pas encore été ouverte. En utilisant les deux routes ouvertes, les gens ont commencé à quitter Nainital. La semaine dernière, tout le Nainital était bondé de touristes. Environ 14 000 à 15 000 touristes arrivaient chaque jour avant le début des pluies. Le taux d'occupation est d'environ 20 pour cent maintenant. La nouvelle arrivée est zéro,” a-t-il dit, ajoutant qu'il y a 120 hôtels de taille moyenne à grande à Nainital affiliés à son association et plus de 250 autres hôtels et maisons d'hôtes. Tous les hôtels étaient pleins avant le début des pluies.

Top News Right Now

Cliquez ici pour en savoir plus

Lal a informé qu'il n'y avait pas de pénurie de nourriture, mais que l'approvisionnement en électricité et en eau a été affecté et a repris mercredi. Certains hôtels ont été inondés et l'eau s'écoule maintenant. Pendant ce temps, plusieurs équipes des forces nationales et étatiques d'intervention en cas de catastrophe effectuaient des opérations de sauvetage. Deux équipes de la NDRF étaient stationnées à Uttarkashi ; un à Dehradun, Chamoli, Almora, Pithoragarh, Haridwar et Gadarpur.

Le ministre en chef de l'Uttarakhand, Pushkar Singh Dhami, a effectué un relevé aérien des zones de l'État touchées par les inondations. Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Narendra Modi s'est entretenu par téléphone avec Dhami et a pris connaissance des dommages causés par les précipitations et a discuté des travaux de secours et de sauvetage. (PTI)

Auparavant, le centre de Dehradun du Département météorologique indien (IMD) a déclaré que deux stations météorologiques de la division de Kumaon avaient reçu les précipitations les plus abondantes sur une période de 24 heures mardi depuis que les enregistrements ont commencé à être conservés il y a 124 ans.

Selon les données fournies par le directeur du centre météorologique de Dehradun, Bikram Singh, la station météorologique de Mukteshwar a été établie en 1897 et les 340,8 mm de pluie enregistrés mardi matin ont battu le record précédent de 254,5 mm le 18 septembre 1914. De même, la station météorologique de Pantnagar a été établie. en 1962 et les 403,2 mm de pluie enregistrés mardi ont battu le précédent record de 228 mm le 10 juillet 1990.

Après les pluies, le Premier ministre Narendra Modi s'est entretenu par téléphone avec le ministre en chef de l'Uttarakhand, Pushkar Singh Dhami, mardi, pour faire le point sur les dégâts, les secours et les secours. Le Premier ministre a promis toute l'aide et l'assistance nécessaires du Centre, a déclaré le gouvernement de l'État dans un communiqué. Sur Twitter, Modi a déclaré: «Je suis angoissé par les pertes de vies dues aux fortes pluies dans certaines parties de l'Uttarakhand. Que les blessés se rétablissent rapidement. Des opérations de secours sont en cours pour venir en aide aux sinistrés. Je prie pour la sécurité et le bien-être de tous. »

Dhami a rencontré des responsables de la salle de contrôle des catastrophes de l'État. Le ministre en chef, accompagné de son collègue ministériel Dhan Singh Rawat et du DGP de l'État Ashok Kumar, a également mené une enquête aérienne des zones touchées par de fortes précipitations. Des instructions ont été émises pour fournir une aide financière aux personnes affectées.

(Avec les contributions de l'ENS)

📣 Le Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.