Modifier la CAA pour protéger les hindous du Bangladesh : le chef du Congrès Milind Deora

0
60

Milind Deora (photo d'archives)

La loi sur la citoyenneté (amendement) (CAA) doit être modifiée pour protéger les hindous bangladais fuyant les persécutions religieuses, a déclaré mardi l'ancien ministre Milind Deora. Sa déclaration fait suite à des informations faisant état de violences communautaires survenues lors des célébrations de Durga Puja au Bangladesh la semaine dernière.

Appelant l'incident “inquiétant,” le haut dirigeant du Congrès a toutefois mis en garde contre les tentatives visant à « assimiler les musulmans indiens aux islamistes bangladais ».

« L'escalade de la violence communautaire au Bangladesh est extrêmement préoccupante. La CAA doit être modifiée pour protéger & réhabiliter les hindous bangladais fuyant les persécutions religieuses. L'Inde doit également rejeter & contrecarrer toute tentative communautaire d'assimiler les musulmans indiens aux islamistes bangladais », a écrit Deora sur Twitter.

La CAA vise à faciliter le chemin vers la citoyenneté indienne pour les migrants hindous, sikhs, bouddhistes, jaïns, parsis et chrétiens d'Afghanistan, Bangladesh et Pakistan.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Des rapports ont fait état d'un prétendu incident blasphématoire dans un pandal de Durga Puja dans le district de Cumilla, après que des vidéos dudit incident sont devenues virales sur les réseaux sociaux. À la suite de cela, la violence a éclaté dans certaines parties du pays et des temples à Hajiganj à Chandpur, à Banshkhali à Chattogram et à Pekua à Cox Bazar ont été vandalisés. Un temple ISKON à Noakhali a également été attaqué.

Les attaques ont incité Delhi à appeler Dhaka. Des sources ont déclaré que le haut-commissaire indien Vikram Doraiswami ainsi que les quatre consulats au Bangladesh ont été en contact avec des responsables.

Le Premier ministre bangladais Sheikh Hasina, dans un discours, a promis de traduire en justice les coupables de la violence. Elle a averti que toute personne impliquée dans les attaques contre les temples hindous et les sites de Durga Puja ne sera pas épargnée.

Les hindous forment environ 10 % de la population du Bangladesh, qui s'élève à 169 millions d'habitants.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.