Bill Clinton de retour chez lui après une hospitalisation pour infection

0
54

L'ancien président américain Bill Clinton (photo d'archive via AP)

Bill Clinton est arrivé dimanche chez lui à New York pour continuer de se remettre d'une infection qui l'a laissé en traitement pendant six jours dans un hôpital du sud de la Californie, ont déclaré des responsables. L'ancien président a quitté le centre médical Irvine de l'Université de Californie vers 8 heures du matin avec Hillary Clinton à son bras.

Vêtu d'un jean et d'un manteau de sport et portant un masque facial, il est sorti lentement de l'hôpital et s'est arrêté pour serrer la main des médecins et des infirmières alignés sur le trottoir. Il a levé le pouce lorsqu'un journaliste lui a demandé comment il se sentait, et lui et Hillary Clinton sont ensuite montés à bord d'un SUV noir.

Ils sont partis dans un cortège escorté par la California Highway Patrol et se sont dirigés vers l'aéroport. La fièvre et le nombre de globules blancs de Bill Clinton sont normalisés et il rentrera chez lui à New York pour terminer sa cure d'antibiotiques. Le Dr Alpesh N. Amin a déclaré dans une déclaration partagée sur Twitter par un porte-parole de Clinton. Clinton, 75 ans, a été admise mardi à l'hôpital au sud-est de Los Angeles pour une infection non liée au COVID-19.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Il est arrivé dimanche soir à son domicile de Chappaqua, New York, pour poursuivre sa convalescence. Le porte-parole Angel Urena avait déclaré samedi que Clinton resterait hospitalisé jusqu'à dimanche au moins pour recevoir d'autres antibiotiques par voie intraveineuse. Mais tous les indicateurs de santé étaient « tendance dans la bonne direction », dit Urena. Hillary Clinton avait été avec son mari à l'hôpital et y était accompagnée samedi de sa fille Chelsea.

Le président Joe Biden a déclaré vendredi soir qu'il avait parlé à Bill Clinton, et l'ancien président « fait de son mieux ». « Il va bien ; il l'est vraiment,” Biden a déclaré lors d'une allocution à l'Université du Connecticut. Un collaborateur de l'ancien président a déclaré que Bill Clinton souffrait d'une infection urologique qui s'était propagée à sa circulation sanguine, mais qu'il était en voie de guérison et qu'il n'avait jamais subi de choc septique, une maladie potentiellement mortelle.

L'assistant, qui a parlé à Les journalistes de l'hôpital à condition que son nom ne soit pas utilisé, ont déclaré que Clinton était dans une section de soins intensifs de l'hôpital mais ne recevait pas de soins en soins intensifs. Depuis que Clinton a quitté la Maison Blanche en 2001, l'ancien président a fait face à des problèmes de santé.

< /p>

En 2004, il a subi un quadruple pontage après avoir ressenti des douleurs thoraciques prolongées et un essoufflement. Il est retourné à l'hôpital pour subir une intervention chirurgicale pour un poumon partiellement effondré en 2005, et en 2010, il s'est fait implanter une paire de stents dans une artère coronaire. Il a répondu en adoptant un régime largement végétalien qui lui a permis de perdre du poids et d'améliorer sa santé. Clinton est revenue à plusieurs reprises sur le moignon, faisant campagne pour les candidats démocrates, notamment Hillary Clinton lors de sa candidature ratée en 2008 pour l'investiture présidentielle.

Et en 2016, alors qu'Hillary Clinton a sollicité la Maison Blanche comme candidate démocrate, elle mari _ d'ici là un grand-père et près de 70 _ est revenu à la campagne électorale.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.