Bangladesh : musulmans et hindous manifestent au milieu des troubles religieux

0
58

Des milliers de musulmans ont manifesté samedi dans la capitale du Bangladesh. (AP)

La capitale bangladaise de Dhaka a connu un deuxième jour de troubles samedi alors que des milliers de musulmans et d'hindous ont organisé des manifestations distinctes.

Les tensions dans ce pays d'Asie du Sud se sont intensifiées mercredi après la diffusion d'images largement diffusées sur les réseaux sociaux. Les médias ont montré que le livre sacré islamique du Coran était placé sur le genou d'un dieu hindou lors des célébrations du festival hindou Durga Puja dans le district oriental de Cumilla.

L'image a été considérée comme insultante par de nombreux habitants du pays& #8217;s à majorité musulmane.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Des responsables ont déclaré samedi que deux hommes hindous avaient été tués lors de la dernière vague de violence communautaire, portant le nombre de morts à six. Au moins quatre personnes ont été tuées mercredi lorsque la police a ouvert le feu sur une foule d'environ 500 personnes attaquant un temple hindou dans la ville méridionale de Hajiganj.

Alors que les tensions montaient en flèche, des incidents de vandalisme dans des temples hindous à travers le Bangladesh ont été signalé.

Des protestations secouent Dhaka

Samedi, près de 10 000 manifestants se sont rassemblés devant la mosquée principale de Dhaka, un jour après que les manifestations au même endroit se sont soldées par des affrontements avec la police.

Beaucoup ont été vus avec des banderoles de partis politiques islamistes alors que la foule scandait, & #8220;A bas les ennemis de l'Islam” et “Pendez les coupables”.

Une intersection à proximité a vu une manifestation distincte d'environ 1 000 hindous dénonçant les attaques contre les temples et les meurtres des deux hommes hindous.

Les mesures de sécurité dans les régions touchées par la violence ont été renforcées avec le déploiement de gardes-frontières paramilitaires tandis que le Premier ministre Sheikh Hasina a rencontré jeudi les dirigeants de la communauté hindoue et a promis une action stricte.

La communauté hindoue minoritaire représente près de 10% des 160 millions d'habitants du pays.

 

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.