À la Grande Mosquée de La Mecque, les gens prient épaule contre épaule alors que l'Arabie saoudite assouplit les normes Covid

0
62

Les pèlerins exécutent la prière du Fajr sans distanciation sociale, après que les autorités saoudiennes ont annoncé l'assouplissement des restrictions sur les coronavirus à la Grande Mosquée de la ville sainte de La Mecque. (Reuters)

Les fidèles ont prié épaule contre épaule à la Grande Mosquée de la ville sainte de La Mecque dimanche alors que l'Arabie saoudite assouplissait les normes COVID-19.

Les marquages ​​au sol dans et autour de la mosquée pour assurer la distanciation sociale ont été supprimés. “Cela est conforme à la décision d'assouplir les mesures de précaution et d'autoriser les pèlerins et les visiteurs à la Grande Mosquée à pleine capacité”, a rapporté l'agence de presse saoudienne officielle (SPA). La mosquée permet désormais une fréquentation à pleine capacité.

Le rapport de la SPA indique en outre que les visiteurs doivent être complètement vaccinés et porter des masques sur le terrain de la mosquée. De plus, la Kaaba, vers laquelle les fidèles se tournent pour prier, reste bouclée.

Le ministère de l'Intérieur de l'Arabie saoudite avait annoncé vendredi que les restrictions liées au COVID-19 seraient levées à partir du 17 octobre suite à une forte baisse des infections quotidiennes et des progrès considérables dans les vaccinations. Les autorités ont annulé les restrictions imposées aux personnes entièrement vaccinées dans les lieux fermés, les rassemblements, les transports, les restaurants et les cinémas. Les masques ne sont plus obligatoires dans les lieux publics ouverts alors qu'ils sont toujours imposés dans les lieux fermés, selon un rapport de Reuters.

Lire aussi |Pourquoi les relations saoudiennes-iraniennes se dégelent – pour l'instant

La décision d'assouplir les normes COVID-19 à la Grande Mosquée est un soulagement pour le pays, où les pèlerinages du Hajj et de la Omra enregistrent des revenus annuels combinés de 12 milliards de dollars. Contrairement aux millions de personnes que le Hajj attire, environ 60 000 citoyens vaccinés ont été autorisés à participer au pèlerinage cette année. Pendant ce temps, le pays a annoncé en août que les étrangers vaccinés seront autorisés à faire la Omra.

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.