L'incinération “non autorisée”, le chef du panel des castes programmées s'entretient avec le DGP du Pendjab

0
49

Police près du site où le corps a été retrouvé vendredi à la frontière de Singhu. (Photo : Amit Mehra)

Vijay Sampla, président de la Commission nationale des castes répertoriées, s'est entretenu samedi avec la DGP du Pendjab, demandant des mesures strictes contre les villageois pour avoir « n'autorisé » la crémation du corps du travailleur agricole dalit qui a été retrouvé mort vendredi à la frontière de Singhu.

«Ceci est contraire à la loi de 1989 sur les castes et tribus répertoriées (prévention des atrocités). Les villageois n'autorisent pas les derniers rites du défunt. J'ai parlé au DGP et lui ai demandé de prendre connaissance de l'affaire et de prendre des mesures strictes contre les auteurs », a-t-il déclaré au Sunday Express.

La victime, du district de Tarn Taran, aurait été la cible d'un groupe de Nihang Sikhs pour avoir prétendument profané le gourou Granth Sahib.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

« J'ai entendu des histoires sur le genre d'atrocités qui seraient perpétrées par les talibans et l'ISI, mais ce genre de choses ne se produirait pas dans notre pays. Ils le font maintenant. C'est navrant », a déclaré Sampla.

Vendredi, Sampla avait envoyé un avis au DGP et au secrétaire en chef de l'Haryana, leur demandant de fournir un rapport sur l'incident à la frontière de Singhu.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© The Indian Express (P ) Ltd