« Jour de la liberté » : Sydney rouvre alors que l'Australie semble vivre avec COVID-19

0
60

Une personne portant un masque protecteur marche le long du front de mer du port en face de l'opéra de Sydney lors d'un verrouillage pour freiner la propagation de l'épidémie de maladie à coronavirus (COVID-19) à Sydney, Australie, le 6 octobre 2021 (Photo Reuters: Loren Elliott)

Les cafés, les gymnases et les restaurants de Sydney ont accueilli lundi des clients entièrement vaccinés après près de quatre mois de verrouillage, alors que l'Australie vise à commencer à vivre avec le coronavirus et à rouvrir progressivement le pays.

Certains pubs de Sydney, la plus grande ville d'Australie, ont ouvert à 00h01 (1301 GMT) et les amis et les familles se sont rassemblés pour une bière de minuit, des séquences télévisées et des images des réseaux sociaux ont été diffusées.< /p>

“Je le vois comme un jour de liberté, c'est un jour de liberté,&#8221 ; Le Premier ministre de l'État de Nouvelle-Galles du Sud (NSW), Dominic Perrottet, a déclaré aux journalistes à Sydney, la capitale de l'État. “Nous sortons le pays de cette pandémie, mais ce sera un défi.”

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Perrottet a averti que les infections augmenteraient après la réouverture, et des États exempts de virus tels que l'Australie-Occidentale et le Queensland surveillent ce qui se passe avec COVID-19 ressembler à des inquiétudes, les systèmes de santé pourraient être submergés.

Alors que le taux de vaccination à double dose de NSW chez les personnes de plus de 16 ans atteint 74%, dans le Queensland voisin, dont les frontières restent fermées aux habitants de Sydney, le taux n'est que de 52% et le gouvernement de l'État suit une stratégie d'élimination avec des fermetures rapides pour contrôler toute épidémie.

Les gens font la queue devant une clinique de vaccination contre la maladie à coronavirus (COVID-19) dans la banlieue de Bankstown pendant un verrouillage pour freiner une épidémie de cas à Sydney, Australie, le 25 août 2021. (Reuters)

Perrottet a déclaré la fin des fermetures en Nouvelle-Galles du Sud et soutient fermement la réouverture à Sydney, dont plus de 5 millions d'habitants ont subi de sévères restrictions à partir de la mi-juin à la suite d'une épidémie de la variante hautement infectieuse du delta.

L'épidémie s'est depuis propagé à Melbourne et à Canberra, forçant des fermetures dans ces villes, même si le nombre de cas diminue en NSW. La Nouvelle-Galles du Sud a signalé lundi 496 nouveaux cas acquis localement, bien en deçà de leur pic du mois dernier, tandis que Victoria a enregistré 1 612 nouvelles infections, le plus bas en cinq jours.

En vertu des règles assouplies de la Nouvelle-Galles du Sud, les magasins de détail peuvent ouvrir avec une capacité réduite, tandis que davantage de personnes vaccinées peuvent se rassembler dans les maisons et assister aux mariages et aux funérailles. L'État vise à atteindre un taux de vaccination de 80% vers la fin octobre, lorsque davantage de restrictions seront assouplies. Mais les non vaccinés doivent rester à la maison jusqu'au 1er décembre.

“Profitez du moment, profitez-en avec votre famille et vos amis,” Le Premier ministre Scott Morrison a souhaité aux habitants de Sydney. “Aujourd'hui est un jour que beaucoup attendaient avec impatience – un jour où les choses que nous tenons pour acquises, nous célébrerons.

“Morrison, qui doit déclencher des élections avant mai prochain, a subi des pressions pour faire pression sur tous les États pour qu'ils rouvrent les frontières afin de soutenir l'économie et permettre aux familles séparées par la fermeture des frontières de l'État de se réunir d'ici Noël. Certains États avec peu de cas n'ont pas dit quand ils rouvriraient leurs frontières.

Alors que le déploiement du vaccin prend de l'ampleur, l'Australie prévoit un retour échelonné à la normale, permettant aux résidents entièrement vaccinés d'entrer et de sortir librement du pays à partir de novembre, bien que la Nouvelle-Galles du Sud envisage d'avancer ces dates.

L'Australie a fermé ses portes. frontières internationales en mars 2020, aidant à maintenir son nombre de coronavirus relativement bas, avec 130 000 cas et 1 448 décès.

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.