Ashwini Vaishnaw teste l'appel sur BSNL 4G : la vision d'Aatmanirbhar prend forme

0
48

Le ministre de l'Union Telecom, Ashwini Vaishnaw, a déclaré que la puissance combinée des technologies spatiales et des télécommunications contribuerait également “de manière importante”; vers un développement inclusif (Source de l'image: Fichier)

Le ministre des Télécoms d'Union, Ashwini Vaishnaw, a passé dimanche le premier appel sur un réseau 4G indien de la compagnie de téléphone d'État Bharat Sanchar Nigam Limited (BSNL), a déclaré le ministère des Télécoms dans un communiqué.< /p>

L'appel au ministre, ont déclaré des responsables, a été fait par le secrétaire aux télécommunications K Rajaraman de Chandigarh, où BSNL teste une preuve de concept (PoC) d'équipement 4G avec Tata Consultancy Services (TCS).

« A fait le premier appel sur le réseau 4G indien de BSNL (Conçu et fabriqué en Inde). La vision du PM @narendramodi Ji d'Aatmanirbhar Bharat prenant forme », a déclaré Vaishnaw dans un tweet.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

L'appel testé par le ministre était le réalisé pour la première fois sur un réseau développé localement.

Le développement est une indication du déploiement de la technologie par BSNL.

La société de télécommunications d'État, qui a été en difficulté en raison de dette élevée, est en train de déployer un réseau 4G pan-indien.

La compagnie de téléphone a demandé au gouvernement le soutien de 40 000 crores de roupies, dont elle souhaite utiliser la moitié pour l'achat de la technologie 4G développée localement.

Top News Right Now

Cliquez ici pour en savoir plus

Pour l'exercice en cours, le gouvernement a alloué 24 084 crores de roupies pour le spectre des services 4G. BSNL prévoit de déployer ses services pour tous les utilisateurs d'ici la fin de l'année civile.

Les appels à des réseaux 4G développés localement pour BSNL ont pris de l'ampleur après que le gouvernement a limité l'achat d'équipements de télécommunications en Chine, suite à l'impasse de l'année dernière entre les Indiens et des soldats chinois dans la vallée de Galwan, qui ont fait plus de 20 morts parmi les soldats indiens.

Auparavant, le groupe de réflexion gouvernemental NITI Aayog avait également suggéré que la société de télécommunications gérée par l'État opte pour un réseau 4G développé localement malgré les coûts.

En septembre de cette année, cependant, les candidats du gouvernement au conseil d'administration de BSNL avaient, pour la deuxième fois, a reporté la proposition du fournisseur de services de télécommunications de mettre à niveau ses sites 2G et 3G existants vers la 4G.

La mise à niveau des sites dans les zones sud et ouest coûtera Rs 567,35 crore et une fois l'approbation donnée, il faudrait trois à quatre mois pour lancer les services 4G dans ces régions.

BSNL fait pression pour la mise à niveau car le déploiement pan-indien du réseau 4G par les entreprises indiennes est confronté à des problèmes.

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles commerciales, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© The Indian Express (P ) Ltd