Résolution CERC-Sebi : Dérivés de puissance à plus long terme autorisés

0
110

Centrale électrique de Panchkula. (Dossier)

Un problème de juridiction réglementaire vieux de 10 ans concernant les marchés de l'électricité a maintenant été entièrement clarifié et résolu, ouvrant la voie à l'introduction de divers contrats basés sur la livraison avec une durée plus longue sur les bourses d'électricité.

Le différend de longue date entre le Securities and Exchange Board of India (Sebi) et la Central Electricity Regulatory Commission (CERC) a finalement été résolu, la Cour suprême ayant statué favorablement sur l'affaire conformément aux termes de l'accord conclu par les deux parties.

Sebi et CERC sont parvenus à un accord selon lequel cette dernière réglementera tous les contrats à terme basés sur des livraisons physiques tandis que les dérivés financiers seront réglementés par le régulateur de marché.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Selon le ministère de l'Énergie, la résolution a ouvert la porte à l'introduction de contrats basés sur la livraison de plus longue durée dans les bourses de l'électricité, qui ont été actuellement limités à 11 jours seulement en raison de l'attente de l'affaire. “Cela permettra aux discoms et autres gros consommateurs de planifier plus efficacement leurs achats d'électricité à court terme”, a déclaré le ministère dans un communiqué.

De même, les bourses de matières premières, y compris MCX, peuvent désormais introduire des produits financiers tels que les contrats à terme sur l'électricité qui permettront aux discoms et autres gros consommateurs de couvrir efficacement leurs risques d'approvisionnement en électricité. “… Cela apportera de nouveaux produits sur les échanges électricité/marchandises et attirera une participation accrue des genco, des discothèques, des gros consommateurs, etc., ce qui finira par approfondir le marché de l'électricité », a-t-il déclaré.

Tous les contrats de livraison immédiate et les livraisons spécifiques non transférables (NTSD) conclus par les membres des bourses de l'électricité seront réglementés par le CERC. Les contrats ne sont réglés que par livraison physique sans compensation et les droits et obligations des parties aux contrats ne sont pas transférables. Les dérivés sur matières premières de l'électricité autres que les contrats de livraison spécifique non transférable (NTSD) tels que définis dans le SCRA relèveront de la compétence réglementaire de la Sebi.

“… Les sociétés de distribution et autres gros consommateurs seraient en mesure d'utiliser ces contrats pour mieux planifier les besoins de leur portefeuille d'une manière plus efficace et transparente. De tels contrats conclus via la bourse de l'électricité garantiraient le respect des délais de paiement et des garanties », a déclaré Prabhajit Kumar Sarkar, MD & PDG, Power Exchange India Limited.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles commerciales, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© The Indian Express (P ) Ltd