Le pays appartient à tous, restez prudent dans les commentaires : JD (U) sur les remarques d'Adityanath sur « abba jaan »

0
35

Président JD(U) Lalan Singh | Express file photo

Avec “abba jaan” remarques du ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Yogi Adityanathattisant une dispute, le président du JD (U), Lalan Singh, a déclaré mardi que les partis politiques devraient maintenir la « retenue » ; dans leurs commentaires, affirmant que le pays appartient à tout le monde, qu'il s'agisse d'hindous, de musulmans, de chrétiens ou de toute autre communauté.

“Des termes comme ‘unité dans la diversité’ sont utilisés pour notre pays. Le pays appartient à tous. Aucune remarque ne doit être faite qui pourrait nuire au pays,” Singh, un confident du ministre en chef du Bihar, Nitish Kumar, a déclaré aux journalistes lorsqu'on lui a demandé sa réaction aux commentaires du chef du BJP.

Dans ce contexte, il a également critiqué le chef du JMM et ministre en chef du Jharkhand, Hemant Soren, pour ses propos qui auraient visé les personnes de langue bhojpuri et magahi de l'État. Tout le monde a le droit de s'installer dans la partie du pays qu'il souhaite, a-t-il déclaré.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

S'adressant à un programme à Kushinagar dimanche, Adityanath avait allégué que les gens n'avaient pas reçu de rations avant 2017 comme ils le font maintenant.

& #8220;Parce qu'alors, les gens qui disent ‘abba jaan’ utilisé pour digérer les rations. Les rations de Kushinagar allaient au Népal et au Bangladesh. Aujourd'hui, si quelqu'un essaie d'avaler les rations destinées aux pauvres, il atterrira en prison,” dit le ministre en chef.

‘Abba jaan’ est le terme ourdou pour père.

Dans sa conférence de presse, le président du JD(U), un député du Lok Sabha de Munger, a également minimisé la décision de son parti, le plus grand allié du BJP, d'envoyer ses le haut dirigeant KC Tyagi à un rassemblement organisé à Jind le 25 septembre par le chef de l'INLD Om Prakash Chautala, considéré comme faisant partie des efforts visant à former un front non-BJP et non-Congrès.

“Nous faisons fortement partie de la NDA (alliance dirigée par le BJP),” a-t-il dit et a rejeté les pourparlers sur le troisième front, affirmant que son parti assistera au rassemblement car il est organisé pour marquer l'anniversaire de la naissance de Devi Lal, l'un des leaders du troisième front de son époque.

Singh a également cité l'ancienne association de Kumar avec Chautala.

Chatala avait invité le ministre en chef du Bihar, qui a exprimé son incapacité à y assister.

Le chef du JD(U) a également nommé l'ancien député Khiru Mahto et Gulab Mahto respectivement président et vice-président du parti pour son unité Jharkhand.

Singh a déclaré que le JD(U) était autrefois un parti fort dans l'État et a ajouté que les nominations font partie de ses efforts pour renforcer le parti régional dans différentes parties de l'Inde.

Le parti combattra également fermement les prochaines élections législatives dans l'Uttar Pradesh et le Manipur, a-t-il déclaré, ajoutant qu'il aimerait faire partie de l'alliance dirigée par le BJP et se battre seul si le rapprochement ne se produit pas.

Des sources du JD(U) ont déclaré que le parti organiserait probablement sa réunion exécutive nationale dans l'Uttar Pradesh en novembre et la réunion de ses dirigeants à Manipur alors qu'il s'efforce de renforcer ses mécanismes organisationnels dans les deux États.

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.