Le cadre supérieur de l'unité Cong Kerala démissionne et rejoint le CPM

0
48

En annonçant sa décision, Kumar a déclaré aux médias qu'il n'y avait pas de démocratie au Congrès.

KP Anil Kumar, membre du comité du Congrès indien et secrétaire général de l'unité du Kerala, a démissionné mardi du parti en raison du mécontentement suscité par la nomination des chefs des comités de district de l'État. Immédiatement après avoir annoncé sa sortie du Congrès, Kumar a rejoint le CPI (M).

Dirigeant du district de Kozhikode, Kumar est le troisième éminent dirigeant du Congrès du Kerala à démissionner à la suite de la révolte contre la nomination des chefs des comités du congrès du district (DCC). Le mois dernier, lorsque le haut commandement du parti a annoncé les nouveaux chefs du DCC, Kumar avait ouvertement critiqué la liste, affirmant que les candidats étaient des amis du chef du parti K Sudhakaran. Par la suite, Kumar, qui était en charge des questions d'organisation, a été suspendu pour indiscipline.

Annonçant sa décision, Kumar a déclaré aux médias qu'il n'y avait pas de démocratie au Congrès. « J'ai décidé de quitter le parti car j'ai été privé de justice. Il y a beaucoup de dirigeants dans le parti qui ont soif de mon sang. Je ne suis pas prêt à être poignardé à mort dans ce parti », a-t-il déclaré.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png Top News Right Now

Cliquez ici pour en savoir plus

Le chef du parti a déclaré que Sudhakaran avait arraché le Congrès de la même manière que les talibans ont conquis l'Afghanistan. « Il (Sudhakaran) est Sangh Parivar. J'ai été insulté au Congrès pour avoir travaillé dur pour le parti sans le soutien d'aucun groupe », a-t-il déclaré.

Kodiyeri Balakrishnan, membre du politburo du CPI(M), a reçu Kumar au siège du parti. Alors que Kumar a déclaré qu'il rejoignait le CPI(M) sans condition, Balakrishnan a déclaré que le chef du Congrès serait dûment reconnu dans le parti.

Après que Kumar a annoncé sa démission de l'adhésion principale du parti, le Congrès a déclaré le chef K Sudhakaran a déclaré qu'il avait été renvoyé du Congrès car son explication n'était pas satisfaisante.

Kumar avait participé pour la dernière fois aux élections de l'Assemblée en 2011 dans un effort perdu. Ancien président de l'État du Congrès de la jeunesse, il a boudé sa négligence au sein du parti.

< /p>

Pour protester contre la reconstitution du DCC, l'ancien secrétaire du KPCC PS Prasanth et l'ancien législateur du Congrès AV Gopinath avaient auparavant démissionné du parti. Prasanth avait également rejoint le CPI(M).

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.