La Nouvelle-Zélande maintient Auckland dans un verrouillage strict pour battre Delta

0
20

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a annoncé la décision de prolonger le verrouillage de la ville jusqu'au 21 septembre. (AP)

La Nouvelle-Zélande a prolongé lundi un verrouillage strict dans sa plus grande ville, obligeant 1,7 million de personnes vivant à Auckland à rester à l'intérieur pendant au moins une semaine pour étouffer les petites épidémies de la variante hautement infectieuse du coronavirus Delta.

Les autorités sanitaires ont enregistré 33 nouveaux cas de la variante Delta de COVID-19 lundi, tous à Auckland, ce qui était supérieur à 23 et 20 cas signalés au cours du week-end.

“C'est il est clair qu'il n'y a pas de transmission généralisée du virus à Auckland, mais tant que de nouveaux cas apparaissent, il y a des risques,” Le Premier ministre Jacinda Ardern a déclaré lors d'une conférence de presse, annonçant la décision de prolonger le verrouillage de la ville jusqu'au 21 septembre.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Après cela, Auckland passera du niveau 4 au niveau 3, ce qui signifie que les bordures seront légèrement assouplies mais que les bureaux, les écoles et les lieux publics resteraient fermés.

La Nouvelle-Zélande était en grande partie exempte de virus pendant des mois jusqu'à ce que une épidémie de la variante Delta importée d'Australie a incité Ardern à ordonner un verrouillage instantané à l'échelle nationale le 17 août.

L'épidémie a infecté jusqu'à présent 955 personnes, dont la plupart à Auckland.

< p>La ville est pratiquement coupée du reste du pays, où le verrouillage a été abaissé la semaine dernière au niveau 2, permettant aux gens de retourner dans leurs bureaux et leurs écoles.

Les blocages et la fermeture des frontières internationales de la Nouvelle-Zélande depuis mars 2020 ont permis de freiner le COVID-19, libérant largement les activités quotidiennes des personnes.

< p>Il n'y a eu que 3 593 cas de COVID-19 en Nouvelle-Zélande depuis le début de la pandémie, et 27 décès liés.

Mais Ardern a été critiqué pour un programme de vaccination lent alors que le pays luttait contre l'épidémie de Delta. Environ 34% de ses 5,1 millions d'habitants ont été complètement vaccinés jusqu'à présent.

La Nouvelle-Zélande a acheté des doses de vaccin Pfizer-BioNTech (PFE.N) COVID-19 à l'Espagne et au Danemark pour renforcer son programme de vaccination.< /p>

📣 L'Indian Express est désormais sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles du monde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.