Les agriculteurs subissent de plein fouet les restrictions de stockage alors que le Centre exempte les importateurs

0
66

Le chana dal moulu se vend actuellement à 73,5 Rs le kg, contre 60 Rs il y a un an.

Le Centre a peut-être exempté les légumineuses importées des limites de stock imposées dans le but de contenir l'inflation alimentaire croissante, mais l'impact négatif de celle-ci est principalement supporté par les agriculteurs et les commerçants nationaux, qui continuent de faire face à des restrictions de stockage.

Prenez du chana (pois chiche). Le prix modal moyen de cette impulsion rabi est actuellement en vigueur à 4 300 Rs le quintal à Akola (Maharashtra), 4 500 Rs à Rajkot (Gujarat), 4 600 Rs à Bikaner (Rajasthan), 4 700 Rs à Ashoknagar (Madhya Pradesh) et 4 800 Rs à Gadag (Karnataka).

Ces tarifs de gros chez mandis dans les principaux centres de production sont bien inférieurs au prix de support minimum (MSP) du Centre de 5 100 Rs par quintal.

https://images.indianexpress.com/2020/08/1×1.png

Ce qui est intéressant, c'est que les prix dans les mêmes mandis étaient en moyenne plus élevés d'avril à juin : 5 162 Rs par quintal (Bikaner), 5 156 Rs (Akola), 4 944 Rs (Ashoknagar), 4 916 Rs (Gadag) et 4 674 Rs (Rajkot). Étant donné qu'avril-juin est la période de récolte et d'arrivées maximales de chana, des réalisations proches ou même supérieures au MSP auraient permis aux agriculteurs de gagner de l'argent cette fois-ci.

Mais selon les estimations du commerce, les agriculteurs n'ont vendu que 60 à 70 pour cent de leur récolte en avril-juin. Ils ont retenu les 30 à 40 % restants en prévision d'une nouvelle hausse des prix hors saison.

« Même au Gujarat, où la production de chana a presque triplé, passant de 3,5 tonnes lakh (lt) à plus de 10 lt, les agriculteurs ont réalisé 4 600 à 4 700 roupies par quintal en avril-juin, contre 4 000 à 4 100 roupies l'année dernière. Beaucoup d'entre eux n'ont pas vendu la totalité de leurs produits, car ils pensaient que les prix augmenteraient davantage », a déclaré une source commerciale.

En fait, la Fédération nationale indienne de commercialisation des coopératives agricoles, qui est l'agence d'approvisionnement du gouvernement. pour les légumineuses, n'a pu acheter que 6,5 lt de chana d'avril à juin 2021, contre 21,15 lt à la même période l'année dernière.

Top News Right Now

Cliquez ici pour en savoir plus

Tous les calculs de ceux qui ont choisi de ne pas vendre pendant la saison ont cependant été vains suite à la décision du Centre du 2 juillet de restreindre les limites de stockage des grossistes, des détaillants et des meuniers nationaux ainsi que des importateurs de légumineuses. Le 19 juillet, les importateurs ont été totalement exemptés des restrictions. Dans le même temps, les détaillants nationaux ont été autorisés à ne pas stocker plus de 5 tonnes, celles-ci étant fixées à 500 tonnes pour les grossistes et au moins 6 mois de production ou 50 pour cent de la capacité installée annuelle (selon la plus élevée) pour les meuniers.

« Vous pouvez désormais importer et stocker n'importe quelle quantité de légumineuses. Mais vous ne pouvez pas faire de même avec les légumineuses d'origine nationale, qui ne feront que nuire aux agriculteurs et réduire leurs réalisations. Ils seraient alors peu enclins à semer des légumineuses et cela finirait par nuire aux consommateurs », a déclaré la source.

< /p>

Le chana dal moulu se vend actuellement au détail à Rs 73,5 le kg, contre Rs 60 il y a un an. Les prix de détail modaux correspondants pour toute l'Inde sont, de la même manière, à Rs 100/kg (Rs 90 l'année dernière à cette époque) pour le tur/arhar ou le pois cajan, Rs 110 (Rs 100) pour l'urad ou le gramme noir, Rs 85 ( 80 Rs) pour le masur ou le gramme vert et 100 Rs (120 Rs l'année dernière) pour le moong ou le gramme vert dal.

Dans aucune des légumineuses, les prix n'ont augmenté de 50 % ou plus pour justifier l'imposition de limites de stockage , conformément à la Loi sur les produits essentiels (amendement) du Centre qui figurait parmi ses trois lois agricoles promulguées en septembre de l'année dernière.

📣 L'Indian Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne (@indianexpress) et rester à jour avec les derniers titres

Pour toutes les dernières nouvelles de l'Inde, téléchargez l'application Indian Express.

  • Le site Web d'Indian Express a été classé GREEN pour sa crédibilité et sa fiabilité par Newsguard, un service mondial qui évalue les sources d'information en fonction de leurs normes journalistiques.

© The Indian Express (P ) Ltd