En 2018, Le Paysage politique en Allemagne, en veillant à nouveau

0
225

Certains espéraient, l’Allemagne et Angela Merkel serait une Sorte de Contrepoids Président AMÉRICAIN Donald Trump agir. C’était une Illusion, dit-DW-Correspondant de Jefferson Chase. Il revient sur douze Mois mobiles.

Dans mon Souvenir, est le plus révélateur de l’Image de l’Année dernière, une Photo d’Angela Merkel avec Horst Seehofer, sur le Balcon de la chancellerie allemande attaquent. La Chancelière allemande revient votre rebelle Ministre de l’intérieur, le Dos et s’en va, énervé de chemin comme si Seehofer, un Chien ne serait que juste au moment Müllverteilen dans votre Cuisine avait trouvé. Le Vent a Merkel normalement capuche Coiffure confusion. La Chancelière a l’air malheureux, fatigué et vieux.

À ce Moment, Merkel avait toutes les Raisons d’être un peu échevelée. Merkel était l’Été et d’interminables Négociations avec la CSU Seehofer, Ministre de l’intérieur, en relief sur le Rejet de certains demandeurs d’Asile à la Frontière. Un Sujet que le Gouvernement est presque à s’effondrer, et que par un mauvais Compromis vient d’être résolu. La Photo était pour moi, je Merkel ai observé depuis longtemps, étrange. Merkel a toujours été la stressresistente Chancelière par excellence. Cinq Heures de Parole et de Réponse face à un Bundestagsuntersuchungsausschuss pour Téléphone portable-Abhöraffäre? Pas de Problème pour Merkel. Elle avait besoin d’un Toilettenpause.

Merkel ne voulait pas de Ruptures

Mais c’était avant 2018. L’Image d’une infirmées Merkel, avant le Quälgeist Seehofer, s’enfuit, se laisse facilement comme une Métaphore sur la République allemande de transfert. Si l’on en croit un récent Rapport, dans le “New York Magazine, puis a décidé de Merkel, en 2017, pour une quatrième Greffier de la Candidature de la Part de la Conviction que le Monde est rationnel de faire Contrepoids à Trump a besoin. Mais, en 2018, ont montré modérée Merkel et incarnait un Système politique sous cette Charge, la première de graves Fissures.

Martin Schulz et le SPD ont connu 2018, un accident dramatique

Ironie du sort a permis à la Chancelière, qui aiment Compromis recherche et sur les sales politiques Alltagsquerelen est, le plus souvent rien du tout pour les Ruptures dans le Système. L’Année a commencé pour vous dans presque habituelle Manière de la Négociation d’une troisième grande Coalition Union européenne et le SPD. Simplement menacé cette fois-ci, le Partenaire SPD wegzubrechen. Comme beaucoup d’Observateurs, j’étais étonné de la permanente Lavieren, Martin Schulz à la Présidence du parti a coûté. En revanche, a fait Juso-Chef Kevin Kühnert une Impression positive sur moi. À l’époque, 28 ans, Étudiant, sans doute pas de Cravate et coûteux Costumes, mais il savait exactement ce qu’il voulait et ce qui ne l’est pas. Il s’est exprimé de façon claire et cohérente.

Des bouchons d’oreille pour le SPD

On ne peut pas nécessairement de tous les SPD-Cadres de dire. Parti, Secrétaire général de Lars Klingbeil me fait presque de la souffrance que je lui lors d’un Débat public sur la désastreuse Campagne électorale de 2017, a demandé si le Problème de la SPD n’était pas facile, qu’il est à peine plus d’une classe Ouvrière industrielle en Allemagne donne. Que pouvais-le pauvre Homme dire? Une autre Scène m’a donné le Déclin du SPD particulièrement concise les Yeux. En face de la Salle à Wiesbaden, dans la journée du parti un peu à contrecœur la face à Andrea Nahles pour le nouveau Président a choisi, distribué quelques Jokers de la Jeune Union des Bouchons d’oreille. Aussi, le SPD, les Délégués ont pris. Cette Partie dépend de la quatrième Merkel et du Gouvernement.

Suicide politique en Slow-Motion

Le plus gros Problème pour Merkel est venue de ses propres Rangs, car Seehofer, était de loin pas le seul Conservateur, a essayé de la politique d’immigration du Gouvernement et la loi. Cette base, la Dissidence a éclaté le plus laid dans les Rues de Chemnitz, mais forme sociale qui est en Rupture partout dans le Pays, particulièrement dans l’est. En Août, je suis allé à Dresde. Là, jeté environ 1000 AfD et de Pegida Remorque de la Chancelière angela merkel lors de sa Visite du Landtag de saxe Hassparolen rencontre. Il n’était pas à reconnaître combien populistes Agression Merkel sur la courte distance de votre Limousine dans le Bâtiment en fait le sache.

Conservateur Rivaux de l’Union, tels que Horst Seehofer, ont la Chancelière Angela Merkel de créer

Les Électeurs ont jug les plus conservateurs de Zankerei pour la politique d’immigration. Et la contrainte, la Chancelière à une Manœuvre inattendue. Après les mauvais résultats électoraux dans la Bavière et la Hesse, dans le chenal Merkel elle-même le Début de la Fin de votre Vie politique, en annonçant la Présidence de remettre une nouvelle fois en tant que Chancelière de se présenter. Le quotidien conservateur Selbstdemontage était moins spectaculaire que les SPD. Une Sorte de Suicide, en Janvier, personne n’avait pu prévoir, était malgré tout.

Et maintenant, petit Pays?

À la Fin, est resté sur le GAU. La dispute Merkel-IV, le Gouvernement a survécu à cette Année difficile, et en Décembre, la Chancelière se consoler, que votre Préféré Annegret Kramp-Karrenbauer de la CDU, a repris la Présidence du parti. Mais Nimbus de la Alternativlosigkeit est Merkel et son Centrisme pour toujours perdu. Si les Sondages ne mentent pas, établir les Verts en tant que deuxième Force politique, l’AfD aime bien le SPD Place trois disputer. Le Paysage politique se forme à nouveau. L’actuel GroKo est probablement jusqu’à Nouvel ordre, la dernière. Beaucoup pensent: L’Alliance de l’Avenir est-à-dire en noir et en vert. Un Faible pour ce Type de Coalition Merkel est souvent du même ordre. De conduire, mais pas plus.

Nouvelle Parteichefin Annegret Kramp-Karrenbauer: La CDU est divisé entre modérés et conservateurs des Ailes

Début 2018, beaucoup de Gens ont espéré, Merkel et l’Allemagne pourraient sur la Scène internationale, le bornierten Nationalisme de la Trump Gouvernement en quelque sorte compenser. C’était naïve. Comme le “New Yorker” correctement conclut: “Angela Merkel n’est pas la Chef du Monde libre, et il ne sera pas”. Il n’est pas sûr que la Fin de 2019, L’Allemagne est encore.