Flambée des amendes sur JNU étudiants, Rs 4.76 lakh recueillies en 2017

0
477

Jusqu’à présent cette année, l’administration a imposé des amendes de près de Rs 4 lakh sur les élèves, y compris sur les quatre ex-JNU Union des Étudiants porteurs du bureau, qui ont été condamné à une amende de Rs 40,000 chacun dans trois cas présumés de non-discipline. (Fichier)

L’Université Jawaharlal Nehru de l’administration recueillies Rs 4.76 lakh dans les amendes d’étudiants entre avril et décembre 2017, soit près de trois fois le montant de la collecte en 2016, selon les données reçues par le biais d’une demande déposée en vertu du Droit à l’Information (dai) de la Loi.

Conformément à la RTI, l’administration d’imposer des amendes d’une valeur de Rs 4,76,075 entre le 1er avril 2017 et 9 décembre 2017. C’est près de trois fois le montant perçu au cours des 12 mois — Rs 1,64,000 (entre le 1er avril 2016 au 31 Mars 2017). Il est également beaucoup plus élevé que la Rs 2,76,655 fines recueillies entre le 1er avril 2015 et le 31 Mars 2016.

L’Indian Express envoyé un email pour Chef de Proctor Kaushal Kumar Sharma et Recteur je Chintamani Mahapatra, marquée à la Vice-Chancelier, pour comprendre la hausse des amendes et de la nature des affaires disciplinaires. Ils n’ont pas répondu aux appels téléphoniques et des rappels par e-mail et des messages texte.

Les plus haut-profil de l’incident qui a attiré des amendes était le 9 février 2016 événement sur le campus, à la suite de laquelle 21 élèves, y compris Omar Khalid, Kanhaiya Kumar et Anirban Bhattacharya, ont écopé d’une amende minimum de Rs 10,000 avec d’autres punitions. La décision a été contestée par les étudiants de la Haute Cour, mais malgré la mise en place d’un comité d’appel, l’administration en juillet de cette année moins de certaines amendes, mais a confirmé la peine.

L’année dernière a vu des amendes de Rs 20,000 être giflé sur les six élèves, y compris les JNUSU porteurs du bureau et Khalid, pour la prétendue séquestration d’agents de l’administration en octobre 2016, lors d’une manifestation contre administrative de l’inaction dans la disparition de Najeeb Ahmad.

Jusqu’à présent cette année, l’administration a imposé des amendes de près de Rs 4 lakh sur les élèves, y compris sur les quatre ex-JNU Union des Étudiants porteurs du bureau, qui ont été condamné à une amende de Rs 40,000 chacun dans trois cas présumés de non-discipline. Vingt-cinq autres étudiants ont été condamné à une amende variant entre Rs 6 000 et Rs 10 000 habitants, en février de cette année, six militants de la NSUI été condamné à une amende de Rs 20 000 pour une action de protestation.

Satarupa Chakraborty, qui était le JNUSU secrétaire général 2016-17, a eu une amende totale de Rs 56,666 prélevée sur sa, de la qui à peu près de 27 000 Rs a été imposée cette année. “Les amendes ont augmenté au cours des dernières années. Le montant minimum de l’amende est maintenant de Rs 10 000 habitants, ce qui est plus que les bourses, les étudiants obtiennent. Il n’y a pas de véritable enquête dans tous ces cas,” elle allègue.

Geeta Kumari, JNUSU président 2017-18, présumées “plus Tôt, régulièrement des amendes de Rs 2,000. Dans de graves situations, il serait Rs 5,000. Les amendes sont d’être giflé sur les activistes connus pour les empêcher de s’engager dans la politique étudiante, depuis aucun cas disciplinaire qui empêche la contestation des élections par Lyngdoh les Recommandations du Comité.”

Faut Regarder

  • Le MEILLEUR de la FIFA de Football Awards 2018 Gagnants

  • Moins de personnes vivant dans l’extrême pauvreté, mais une baisse dans le taux de pauvreté est de ralentir: les Actualités en chiffres

  • Erica Fernandes et Parth Samthaan prendre la Kasautii Zindagii Kay quiz

  • Les colocataires sont à l’abri de l’expulsion dans la première semaine de Bigg Boss 12

Pour toutes les dernières de l’Éducation Nouvelles, télécharger Indian Express App