Il y a un Droit à la Maison?

0
44

La couronne, la Crise, le monde du Travail en Allemagne aussi, la Tête en bas. Il fallait effectuer un travail à domicile-Job plus tôt extra, de conclure des Accords, a le Virus des Centaines de milliers à Travailler à la Maison putain.

Pour les Arbeitgeberpräsidenten, la Chose est claire: les Plans de Bundesarbeitsministers pour un “Droit à la Maison” étaient “pure folie”, a grondé le Ingo Kramer Week-end en face de l’Redaktionsnetzwerk Allemagne. L’Idée était de sorte que vous pouvez à titre d’Employeur, “je m’excuse si je n’ai pas configurer”. Mais il est tout aussi clair: La couronne, la Crise, le monde du Travail en Allemagne a changé.

De nombreuses Entreprises ont la Majorité de leur Personnel dans les bureaux à domicile envoyé. Une Reconversion, qui de nombreux au départ, pas leichtgefallen est, il a fallu, le Travail à Domicile, de garde d’Enfants et Ménage à convenir. En dehors de divers Corona Hotspots dans le Pays, la Situation s’est désormais stabilisé, de sorte que les Entreprises commencent à vos Employés de Maison au Bureau pour le récupérer. D’un autre Côté, nombre de Travailleurs, surtout Pendulaires entre-temps Tombé dans le Travail à la Maison.

Une récente Étude de l’Institut Fraunhofer pour l’économie du travail et de l’Organisation (OIT), le confirme: Beaucoup de Chercheurs interrogés 500 Entreprises de planifier à Corona en plus de la Maison. La très grande Majorité de ai eu de bonnes Expériences avec ce type de Travail fait. Toutefois, l’Étude montre également des Lacunes Dans de nombreux verschwimme dans la Maison, la Frontière entre le Travail et les Loisirs.

Reste enfin la Question: Existe-t-il une Obligation de Retour dans le Fonctionnement ou vient d’un “Droit à la Maison”?

Pour le Moment il faut surtout de la Protection

Encore, la Pandémie n’est pas terminée. C’est pourquoi, considérés comme de la Corona de mesures de Protection. Dans ce sens, aucun Employeur n’ces Règles de son Fonctionnement annuler, souligne l’Avocat spécialisé en droit du Travail, le Dr Boris Dzida le Cabinet d’avocats Freshfields/Bruckhaus/Deringer. “Parce que quand Corona en Allemagne est terminé, c’est en fin de compte, le Robert Koch Institut de décider. Et tant que Corona est toujours là, les Employeurs doivent veiller à ce que le Risque d’infection pour les employés de l’entreprise dans la mesure du possible de réduire.”

Cela signifie que les Entreprises doivent avoir un Concept de protection pour les Employés de créer et de mettre en œuvre.

Peur d’être seul face à une éventuelle Contamination sur le lieu de Travail ne suffit pas pour ne pas rentrer de la Maison au Bureau à l’autre. “Quelque chose d’autre, mais”, dit Boris Dzida, “en effet, lorsqu’un Travailleur à un groupe à Risque appartient à l’Employeur en raison de la Nature de l’Activité n’est pas le Concept de conservation de créer, aux Travailleurs une protection suffisante.” Dans de tels cas, conclut le juriste du travail, “il peut être tout à fait un Droit à effectuer un travail à domicile-Travail.”

Cela dit, il est bien sûr toujours sur les Circonstances dans chaque Cas individuel. Si ces Employés environ dans les chambres Individuelles, plutôt que dans des Bureaux ouverts puissent faire leur Travail, tout en faisant aussi peu de Contacts avec les clients sont exposés ou dans des Ascenseurs, un Maskenpflicht, alors, dit Boris Dzida, “devrait également aux Groupes à risque, une Obligation de Retour au Bureau, d’exister.”

Peur seule ne justifie pas de Home-Office

Mais si, en raison de l’Activité n’est pas possible, les Membres des Groupes vulnérables une protection suffisante pourrait pour ces Travailleurs, tout à fait “un Droit de continuer à la Maison pour travailler.” Il est donc à la fois sur la mise en Œuvre des mesures de Protection dans l’entreprise que sur la Nature de l’Activité exercée, de. En cas de Doute, si les mesures de Protection suffisantes, de recommander des experts juridiques de la Confédération Allemande des syndicats (DGB), le Comité d’entreprise en marche.

Indépendamment de la Corona d’acuité l’évolution de la Situation sur le lieu de Travail, la Question de savoir si les Employeurs à leurs Employés, pour le Retour de la Maison au Bureau d’obliger aussi de savoir si, en se Règles de l’accord d’entreprise ou le Contrat de travail à trouver. Règles, qui, d’ailleurs, avant même la Corona ont été soumises.

Entre Travail et Budget, ni les Devoirs avec la Fille de l’Ordinateur.

Est d’environ dans le Contrat de travail est convenu que le Personnel de trois Jours par Semaine, de travailler de la Maison peut alors, selon les Termes de juriste du travail Boris Dzida l’Employeur n’est pas complète Retour au Bureau, forcer. “Car en cas d’Accord, on a un Droit sur Home-Office.”

Corona pouvoir de Réglementation légale nécessaire

De plus, la Pandémie se prolonge, plus sont aussi soumis à des normes de Protection. En fin de compte, cela signifie, dans de nombreux Cas, une Prolongation du Travail dans les bureaux à domicile. Cette extension répond, selon Boris Dzida mais pas les Conditions requises pour une exploitation de l’Exercice”. On entend dans le droit du Travail, que les Travailleurs réguliers, la Répétition de certains Comportements de l’Employeur le Droit d’en déduire que, à l’avenir, telle est la pratique.

Lors de Corona toutefois, souligne Boris Dzida, s’il s’agissait d’une Situation exceptionnelle. En ce sens, il reste à voir combien de temps cette Situation persiste. La Confédération des syndicats Allemands, en tout cas, attend que le Législateur aussitôt des Directives claires pour le Travail à la Maison se réunit. Enfin, le Gouvernement fédéral déjà pour l’Automne un projet de Loi sur le Droit à Home Office a annoncé. La violente Résistance à l’Employeur de s’attendre.