Corona: Pourquoi nous ne sommes pas heureux d’attendre

0
50

Le prend! Si de papier toilette, de la attendu Corona Vaccin ou le Retour à la Normalité – rien de tout cela, vient pendant la Nuit. Cela agace énormément. Nous avons la technique de culture de l’Attente oublié?

Les passagers en attente au Népal, au Départ, de Nombreux Touristes ont de la couronne, la Crise, à la Sortie de patienter

Attendre la Visite chez les grands-parents, en attendant les Vacances, en attendant l’après-Corona: L’Attente a de la Conjoncture. Mais nous n’attendons pas, de toute façon, toujours, quelque part, quelque chose? Pas résister! Mais pourquoi? “Attendre est une perte de Temps”, dit-Munich Zeitforscher Karlheinz Geißler, “parce que nous avons le Temps, en Argent, compenser”. Le temps c’est de l’Argent, “Time is money”, formulée autrefois Benjamin Franklin, un des pères Fondateurs des états-UNIS, dans son Ouvrage “les Conseils pour les jeunes employés de commerce”, le Credo de l’ère Industrielle.

Pas Étonnant que l’Attente pour un mieses Image de marque. Geissler, à partir de la Maison, Économiste, a beaucoup de choses sur les Phénomènes de réflexions, et a publié: les Pauses, la Précipitation, la Simultanéité et c’est l’Attente. Pour l’Exposition universelle Expo 2000 à Hanovre, raconte-t-il, lui avait de la, le Directeur artistique, Martin Roth engagé pour un projet de Territoire pour les files d’attente dans le Parc d’attractions de concevoir. Mais jusqu’à la Présentation pu le Management ne pas attendre: Toute Attente ont été à Coca Cola “vendu” – nouveau, s’entend.

Attendre, l’Expérience collective dans la Culture occidentale, est considérée comme Inacceptable. Qui sur le retard de Train, il faut attendre les retardataires rendez-vous ou la Table de libre dans le Restaurant, “la est impatient, pas rare frustré et agressif”, écrit derKölner Auteur André Boss dans une réflexion sur le Thème de l’Attendre. “Apparemment, cela ne fonctionne pas, le fait d’Attendre que gagner du Temps à comprendre”, analyse Boss. “Au lieu de profiter, il est un Tourment.” Le problème pourrait venir des “salles d’Attente”, qui suppose Claudia Peppel. La Psychologue et Romanistin commissaire de 2016 à Berlin Kunstlabor ICI l’exposition thématique “The Waiting Room” (“La salle d’Attente”).

La Mauvaise volonté de l’Attente

Kunstwissenschaftlerin Peppel

Ensemble, avec l’Historienne de l’art Brigitte Kölle a Peppel 2019 lors de Berlin, Wagenbach maison d’édition de “L’Art de l’Attente” publié. Le Livre associé Travaux contemporains de la Photo et de Cinéastes avec des Textes littéraires, des Essais et des Interviews – une Approche à multiples facettes du Phénomène de l’Attente. “Beaucoup de zones d’Attente”, dit Peppel – et je voudrais le Terme au Sens du Philosophe français, Roland Barth comme “Connexion de l’Espace et du Temps” bien compris “sont inhospitaliers, conçu.” Aussi l’une des Raisons de la Mauvaise volonté de l’Attente.

Dans un Essai sur l’Attente écrit à Bonn, Auteur et JournalistRodion Ebbighausen: “l’horloge de La Gare est l’Attente, enfin, à l’Horloge. Chaque Minute écoulée est de Rédemption. Mais la Montre est celui qui persévère, en même temps, mauvais augure, car, bien que en Attendant jamais le Temps assez vite verrinnen, les vides Minutes entretenus Temps menaçant accrue de la Charge perdue par Moments.” Ebbinghausens Conclusion: “Il ne s’agit pas de quoi nous attendre, mais la façon dont nous nous attendre.”

Si dans la salle d’Attente chez le Médecin, à l’laid Quai ou dans l’Antichambre de l’Office – qui, ici, doit attendre, se sent le plus souvent étranger. “Quiconque fait attendre”, écrit de Berlin, Historien de l’art Jean-Vincent Serviteur dans sa Contribution, pour Peppels Livre, “a le Pouvoir sur vous”. Le “Attendre”, dit aussi Zeitforscher Geißler, “devient un objet de pouvoir.”

Attendre dans Konsumtempel

L’attente est un État de l’effet direct de l’Événement, de Temps, dit Claudia Peppel. “D’une part, nous regrettons de ne pas avoir le Temps et nous souhaitons toujours cette Oisiveté, ces Pauses”, explique la Psychologue. “Mais, dès l’Instant où il est ordonné ou de quelqu’un d’autre, que nous attendons, nous assistons à le très, très mal à l’aise.”

Couverture du livre: L’Art de l’Attente

Des Gens débrouillards ont d’Attente à en zones de consommation de musique. Des gares ou des Aéroports, aujourd’hui, Beaucoup de Incitatives. “Nous essayons toujours de gagner de l’Argent ou de dépenser de l’Argent”, poursuit Geißler au Motif que “c’est pourquoi l’Attente est bourré avec des Activités.” Attendre dans l’éblouissant Konsumtempel, car se rapproche de l’Objectif de l’Attente à l’Arrière-plan. Et aussi le Smartphone promet pas d’Issue, bien au Contraire: Il transforme l’Attente des usagers et la rend incontrôlable.

En RDA, se souvient de certains Allemands, était l’Attente omniprésent, “presque un principe vital”, dit la Légion d’Peppel. Jusqu’à la Livraison de l’article commandé Voitures pouvaient Années. Aussi des moments de l’Appartement, on n’est pas en une Nuit. Les matériaux de construction, il manquait beaucoup de Choses du quotidien. La socialiste Mangelwirtschaft produit Menschenschlangen avant de vider les Magasins. Quel est le rapport avec les personnes Concernées pièce, permet à l’Écrivain russe Vladimir Sorokin lire.

Si d’Attendre Amusant

Dans son Roman “Le Serpent”, paru en 1985 dans l’Exil Parisien, il décrit une Warteszene soviétique de la vie Quotidienne. Il commence avec la Question: “Camarade, qui est le dernier?” Celui qui, pendant toute une Journée, serrés les uns à venir, apprend beaucoup de la Vie des autres. On zankt s’, gifles et tratscht, flirte. Ou peut être de la Place dans les bras, à procurer des Cigarettes, un peu de nourriture ou un lever. Entre-temps, il faut déterminer si le Produit pour lequel on est à l’aise pour tous les riches est de quelle Couleur vous, que toutes les Tailles sont disponibles, d’où elle vient. À Partir De La Bulgarie? À partir de la Turquie? À Partir De L’Amérique? Attendre, Sorokina ironique de l’Ambassade à la Soviétique Supérieure à vrai dire pas bien arrivé, peut être très divertissant et Amusant.

Faire la queue avant d’Intershop en RDA

Certes, Attendez une Expérience quotidienne. Mais Attendre n’est pas égal à Attendre: Car, le Musicien, l’avant de la Partition sur sa Mise en attente. Sa Perception aiguisée comme le Chasseur à l’Affût ou du tireur d’élite, son Ennemi dans le viseur prend. Les croyants d’attendre le Sauveur, Volatils, sur le Moment favorable. Nous attendons des jours meilleurs ou la fin du monde, d’un Accouchement ou la Mort. Les enfants attendent le jour de leur Anniversaire ou à Noël. Pour certains, l’Attente est un Temps gagné et l’Anticipation de la Chance. Car une chose est certaine: l’Attente Est une Promesse, à la Fin de la Réalisation, alors il se sent mieux à.

“Notre Société connaît relativement peu de Domaines de la vie, qui ne sont pas infectés par le Temps c’est de l’Argent-Motif”, dit Zeitforscher Geißler, “dans d’autres Cultures, c’est le Temps de l’Expérience complètement différente.” Dans Peppels Livre “L’Art de l’Attente” a rapporté environ Père Frido Laboureur, Chef du Jésuite Flüchtlingsdienstes à Berlin, comme il est en Afrique est d’une toute autre conception du temps appris à connaître: “La demande: Quand est venu le Temps? Et quand le Moment est venu, il se produit quelque chose. Mais aussi longtemps que le Temps n’est pas encore venu, aussi longtemps que rien ne se passe. Un Proverbe africain: “Vous avez les Montres, nous avons le Temps.”

Capacité à Attendre appris

“Comme je le Temps de vivre au dépend de ce que je fais avec en attendant la connexion”, dit-Geissler. “Nous partons du principe que nous avons le Temps de s’auto-organiser, nous irons donc sur le Temps. Ce faisant, l’Attente est vraiment quelque chose, où le Temps d’arriver et on regarde: Ce qui vient à moi, à des Expériences, des Expériences, des Possibilités?” Les Femmes, a avoué le Philosophe allemand Walter Benjamin, une fois, qu’il lui semblait de plus en plus beaux, “le plus getroster et plus je attendre les avait.” Dans Corona Temps d’Attente Peuvent être utiles, si ce n’est même proposé.