Corona-Crise: qu’est-Ce qui les salles de Cinéma en France?

0
48

Surtout les Cinémas en Allemagne, s’inquiètent de leur Avenir. Vous travaillez sur l’Interface entre Culture et Économie. Mais ce qui rend leur Situation actuelle par le Lockdown si difficile?

“Les Cinémas économique Hermaphrodite”, il apporte à Felix Graßmann du Hamburger Cinéma “Abaton” le Point. Ce qui Graßmann estime, mène au Cœur du Problème. Comme beaucoup d’autres, institutions Culturelles de Théâtre, les Opéras, les Musées ou les salles de Concert sont Cinémas de la couronne, la Pandémie fortement touchées. En raison de la diversité des Kontakteinschränkungen les Gens de ces institutions Culturelles depuis des Semaines, ne se visite pas.

À la mi-Mars, ont dû, en Allemagne aussi, les Cinémas fermer. Les Cinémas Arthouse souffrent particulièrement de la baisse des Charges. Pourquoi? Il existe trois Types de salles de Cinéma: les grands Multiplex, les Chaînes et les nombreuses petites et moyennes salles de Cinéma, notamment sur le Blockbuster de l’Offre d’Hollywood mettre. Et puis il y a subventionné Communal des Cinémas et des musées du cinéma – et, précisément, le Programme des Cinémas, aussi Cinémas Arthouse appelé.

Art Cinémas les plus touchés

Municipales Cinémas que le public des Théâtres et des Musées, des Villes et des Municipalités de l’Argent pour votre entreprise. Y devrait à l’Avenir. Cinémas multiplexes sont surtout de grandes Chaînes de plusieurs Millions d’Euros avec les Films d’Hollywood à mettre en œuvre. Lors d’une Réouverture, il est probable que ces Méga-Cinéma avec tant attendue de Blockbusters tels que le nouveau Film de James Bond à balotelli. Une Partie des petites et moyennes Entreprises, en revanche, s’inquiète, comme les Salles de aussi – pour leur Avenir.

Lieu de Rencontre populaire, Hamburger Film Scène: le “Abaton de Cinéma”

Mais les Salles sont particulièrement touchés: “Avec son niveau social et culturel de l’Engagement sont les Modèles d’affaires des Filmkunstkinos à l’Interface entre la Culture et l’Économie situés”, explique Christian Bräuer, Directeur général de l’Art-Cinéma à Berlin et à Dresde, en outre, Comité de l’AG, le Cinéma, les Intérêts de près de 370 allemand Cinémas représente. D’un Côté, ces Cinémas donc des sociétés de droit, d’autre part, ils offrent exigeant et de Patrimoine.

Le coût de base pour les Loyers continuent d’

Difficile de faire le grand écart, de ne réussit qu’à faire parce que beaucoup de Salles de promouvoir: plus de Primes pour des applications exceptionnelles ou pour des Cycles. Toutefois et selon la législation en Corona-Crise? “Pour les Cinémas est la Fermeture économiquement bien sûr catastrophique”, dit Bräuer: “la qualité de La base des Coûts se poursuit, mais les Recettes de rupture et les Réserves sont Généralement peu ou pas présent.” C’est aussi de nombreux Collègues Bräuers.

Parle pour 370 Cinémas: Christian Bräuer de l’AG du Cinéma

Abaton Opérateurs Graßmann déplore: “Nous avons depuis deux Mois, pas de Recettes en plus. C’est pour tous les Wirtschaftsbetrieb fatal.” Il en va de même Torben Scheller des Filmkunstkinos Hanovre, et rappelle les dernières Semaines: “Sans les Recettes, nous devons Louer et les Coûts de fonctionnement depuis la Mi-Mars voter.” Christian Flèche à partir de la “Arena”, à Munich, il apporte aggravée au Point: “Il n’y a juste pas de la Situation économique.” Filmkunstkinos auraient comme Théâtre libre, seulement une relativement faible de prime d’Émission.

Durable Auxiliaire Concept demandé

Et comment voir l’équipe de Kinomacher la Unterstützungsmaßnamen de la Confédération et des Pays déjà peu de temps après les Kinoschließungen nageoires? Kulturstaatsministerin Monika Grütters vient d’un Fonds pour les petites et moyennes institutions Culturelles sur un Budget de 20 Millions d’Euros. Kalle Somnitz de Düsseldorf “Metropol” (Photo ci-dessus): “Les multiples de Soutien par le Gouvernement, la Filmstiftung, le chargé des Médias et de la Culture et de nos Téléspectateurs, nous Gutscheinkäufen et Dons sous les Bras et laissez-nous Été à la survie.” Problématique vais toutefois, “si la réduction de Jeu plus longtemps.” Ensuite, il faudrait d’autres Aides de réflexion, pour un Été à l’empêcher.

Le nouveau Film de James Bond doit démarrer à l’Automne: de bénéficier, les grandes Multiplex chaînes de cinéma

Aussi, Jürgen Lütz de Cologne “Odéon” est reconnaissante pour le premier Soutien, mais craint déjà à moyen terme des Problèmes: “Il est déjà l’Été, nous n’avons pas de forte Publikumsfilme dans l’Offre, en raison des exigences d’hygiène, la plupart des Cinémas de 1/4 ou 1/3 normal de leurs Assises.” Lütz se demande: “le Public Va encore venir?”

D’hygiène, de faire un Travail économique rentable

Dans ces Jours, l’hymne national et marquent des points, les premiers Cinémas de nouveau ouvert. Les Structures fédérales en Allemagne, toutefois, que le, région par Région autrement de toute façon. Torben Scheller, de Hanovre, voit la critique: “En basse-Saxe, nous attendons toujours et ne pouvez pas préparer correctement.” Scheller présente son Gouvernement, un mauvais Témoignage: “Une Situation intolérable et d’une incroyable mauvaise gestion de crise du Gouvernement.”

Actuellement vide Séries: Cinéma, à Hanovre

On craint également que les imposés de Sécurité et d’Hygiène, avec des massifs de diminution des recettes est à prévoir. Si chaque troisième ou de chaque deuxième Rangée, qui doit rester libre, alors se pose la Question: Vaut-il le Fonctionnement de l’Art-Cinéma-elles encore?

Christian Flèche plaide pour un Engagement à long terme de la Politique et des Collectivités locales. Il est persuadé que “la Politique est bon de se rappeler le faisait, les Infrastructures, l’acquisition de l’immobilier, de l’Investissement dans la Domotique, de la Sécurité, de la protection Incendie, Climatisation) généreusement de promouvoir, car moins cher qu’avec un Filmkunstkino l’Exploitation d’largement autofinancés, on obtient la Culture n’est pas.” On aurait alors après la Crise culturelle, Structure de base: “c’est Filmkunstkinos sont souvent le seul Culturel, dans la Surface”, dit-Flèche.

Les exploitants demandent à moyen terme, plutôt que des Prêts, des Subventions

Felix Graßmann plaide pour une Action durable: “Tant que il ya des Restrictions de l’exploitation cinématographique, en raison de la Corona Pandémie, nous avons besoin de Subventions des pouvoirs publics, pas de Prêts.” Si cela n’arrive pas, je serai une grande partie des Cinémas en Allemagne doivent conclure: “Une telle Pleitewelle serait aussi une grande Partie de l’industrie Cinématographique allemande dans l’Abîme de la déchirure.” La Politique serait “le tas de débris de sa politique Cinématographique de ces dernières Décennies.”

Avant la Kinoschließung Art Hit N ° 1 en Allemagne: “Le Kangourou des Chroniques”

Les allemands Arthaus-Exploitants donc imaginer, comme le Théâtre ou, justement, les autorités locales, les Cinémas, dans le Cercle de la subventionnés Spectacle d’être admis? Une “question difficile”, estime Jürgen Lütz de Cologne “Odéon”-Cinéma: “Nous sommes si fiers de notre Indépendance économique.” Juste à l’Indépendance, les Exploitants de cinéma, l’Art Scène important de Bien vouloir abandonner le pas: “là, les Filmkunstkinos oui pas indépendante!”, dit Torben Scheller à Hanovre.

Art Exploitants veulent leur Indépendance tenir

Kalle Somnitz à Düsseldorf rappelle en outre que, même Cinémas Arthouse fonds d’exprimer: “Je ne crois pas que Arthaus Cinémas de subventions. Enfin, nous avons souvent encouragée du Pays (Filmstiftung), de la Confédération (BKM) et d’Europe (Europa Cinemas).” Cette Promotion obtiendraient les salles de Cinéma pour un bon programme d’un an: “Vous sera versé, après Examen de notre Programme, le plus souvent par un Jury. Cette Promotion s’agit donc d’une Puissance culturelle à l’avance, on ne peut donc pas prévoir, c’est plutôt un Encouragement pour continuer le bon Travail.”

Avenir incertain pour l’Art Cinémas en Allemagne: le “Arena” à Munich

Felix Graßmann voit la même chose: “Les Opérateurs sont des Idéalistes, avec un profond Passion pour le Cinéma.” Christian Flèche à Munich souhaite l’Indépendance, même si le Travail est souvent “à la Périphérie de la Selbstausbeutung” bouge, comme il l’appelle: “La faible Subvention, environ 3-5% de Jahreshaushaltes, donne une grande Liberté et d’Indépendance. Je crois que c’est une Force de notre Structure. J’aurais aimé après la Crise, le retour en arrière.”

Verbandssprecher Christian Bräuer constate, la couronne, la Crise montre très clairement, “comment élémentaire de l’Art les salles de Cinéma pour la filmkulturelle Diversité” soyez. La Promotion de leurs multiples Horaires de cinéma devrait donc être renforcée de manière significative: “Cependant, nous sommes disponibles pour une Démocratisation de l’art Cinématographique. Une Muséalisation du Cinéma, nous nous efforçons de ne pas.”