La Couronne, La Révolution Mondiale

0
51

Il est actuellement obsessionnelle dans l’affirme, nous serions nous dans une Guerre: l’Humanité contre le Coronavirus. Une Guerre d’un Ennemi de l’extérieur. Corona a l’Humanité-mêmes.

Carmen-Francesca Banciu

Il me semble que nous serions plutôt d’une Révolution. Le Virus contraint l’Humanité, comme une grande Communauté à comprendre l’urgence de Changement. Il nous oblige à comprendre que nous, en tant que Partie d’un Organisme dépendent les uns des autres, les uns les autres en ont besoin. Chaque Nation et de chaque Individu, de chaque être, que vous soyez jeune ou vieux, sont égaux en valeur et l’importance dans la Chaîne de la Survie sur la Planète assure.

Depuis un certain Temps, nous ressentons dans le Cou, les Menaces, de Dangers, nous ne sommes qu’en partie, nommer, mais qui nous concernent tous: Les Conséquences de la Mondialisation, le Vieillissement de la Société, de la population, la Disparition de la Biodiversité, la diminution des Ressources, le changement Climatique, les Conséquences de la guerre. Nous savons aujourd’hui que les Problèmes ne sont pas isolés ou fait cavalier seul possible. Néanmoins, il est important que ni les Gouvernements, ni écologique, religieuse ou de Mouvements politiques jamais la Supériorité de recevoir des Solutions globales avec totalitaire, les Moyens de l’imposer.

Corona est notre Professeur

Actuellement, la Forclusion, la Solution pour atténuer les effets du Virus. Mais de Forclusion est illusoire dans un Monde, dans lequel nous existentiel tous dépendent les uns des autres. Beaucoup plus que de nous exclure, nous devrions apprendre à trouver un équilibre entre Nécessaire, Utile et Somptueux. Aussi, à cet Égard, Corona notre Professeur.

En seulement quelques Semaines, le Coronavirus (SRAS-CoV-2) une Révolution en Cours est fixé. Un minuscule, invisible, indestructible et pourtant fragile, quelque Chose de subtil, (pas même un de façon autonome les vermehrendes Êtres vivants) a réussi, tout le Monde à Peur, les plus Puissants du Monde à ses Genoux, toute notre Existence en danger. Notre Vie dans Schreckenstempo de changer.

En seulement quelques Jours, tout a radicalement changé. Des habitudes, des Besoins, des Exigences ont relativisé. Nous sommes tous des potentiels de Réfugiés. Seulement, que nous avons nulle part pour fuir, avant de nous-mêmes.

Carabiniers en Italie, En “Guerre” contre le Coronavirus

On nous encourage dans notre Maison pour y rester, pour nous-mêmes et les autres pour les protéger. La nécessité de l’Heure est une pause, de rentrer, de s’attarder jusqu’à ce que le Monde de l’Équilibre est venu. Persévérer. Faire preuve de patience. L’Importance du Spectaculaire reconnaître. Reconnaître ce qui compte vraiment, ce qui est vraiment de Sens à notre Vie.

Nous apprenons chaque Jour, des Choses qui nous avons ignoré, négligé, oublié ou comme superflue ont considéré: pour passer du Temps ensemble. Temps dans la Solitude de passer. La Sensualité de la Vie de la percevoir. Nos Sens nouveau à la vie. Notre Vie de ralentir. La Signification du Travail, de l’Éducation, des Études, de Lien social, mais aussi la Richesse de redéfinir et de l’apprécier. Des Choses qui ne sont pas cotées en Bourse, nous offrant enrichi à l’aise. Chaque Homme dans le monde. Et bien plus encore.

À la va-vite, nous comprenons que l’Efficacité n’est pas le seul critère pour la Valeur de la Vie de mesurer. Nous apprenons de Temps et de qualité de Vie nouveau, de comprendre. Le Bruissement des Feuilles, de la Pluie, de les écouter, les Modifications de la Lumière observée. L’Odeur et les Couleurs des Aliments, le Goût de la Frischgekochten comme Valeur en soi, de regarder. Nous avons à apprendre la Valeur d’un Sourire spontané. Et bien plus encore. Massif émotionnelle Relance d’une Négligence malades Société est en Cours.

Temps pour un nouveau départ

Avant la Corona Époque, nous étions dans un tout dominant la Hâte. Dans la chronique, le manque de temps. Lui-même pour le Salut de l’Environnement, nous semblait être le Temps a manqué. Le Shutdown dans presque tous les Pays, la plupart d’entre nous à l’apparente Inaction forcée. Nous et de l’Environnement a été donné du Temps. Temps pour un nouveau départ, de réfléchir. Lui, en vain.

Médecins, d’Infirmières, de la voirie urbaine, les Nahrungserzeuger et distributeurs et tous, la Pérennité de la vie Quotidienne avec votre Lebenseinsatz, sont les Héros de la Jours.

Nous autres assis à la maison et si nous avons la Sagesse de posséder nous-mêmes à supporter, de ne pas sans cesse dans de Netflix & Co fuir, mais dans la Conversation avec nous-mêmes et dans une authentique et profonde de Communication avec les autres, nous allons très bientôt contribuer à des Réponses et des Solutions pour les Crises. Jusqu’puis faire cuire le Pain au Levain. (Même le NY Times a une Recette publiée.) Nous faisons le Jardinage, la merde de nos Armoires, trier des Papiers, de lire, d’apprendre une nouvelle Langue, de chant et de dessin et de vins. Et surtout, nous avons de penser et de mettre de l’Ordre dans notre Intérieur. À l’Esprit, nous concevons des Plans pour notre Guérison et de Renouveau.

Nous rappelle que nous sommes dans le même Bateau. Et le Sauvetage du Bateau n’est possible, si nous le Bien de la Communauté à viser. Nous engager. Cela signifie en ce Moment sur Beaucoup de choses, Social distance pour la pratique de nos Enfants à la maison à enseigner lui-même et de l’éducation à Distance et l’Enseignement en ligne. Même les Enfants peuvent apporter leurs Victimes. Comment est-ce massif de Passage façonnent leur Vie?

Nous ne savons pas combien de temps l’Arrêt durera. Mais nous, après les Jours du Shutdown, de Lutte, de Verzweifelns, de l’Infini complètement changé à partir de notre Chrysalide éclosion. Globale Métamorphose. Nous grandissons avec nos Tâches. Comme après une Guerre, nous sommes pleins d’enthousiasme Nouveau puiser. Et la Créativité du Monde de s’exprimer dans Une Grande, Utiles. Appliques. Qui va ensuite dans son ancienne Vie, veulent revenir?

Carmen-Francesca Banciu, en Roumanie, est né. Depuis Novembre 1990, elle vit comme Auteure libre de Berlin, écrit pour la Radio et les Journaux, et dirige des Séminaires de Créativité et d’Écriture créative. Depuis 1996, elle écrit en français. Son Roman “adieu, Votre plaisir et bien-Aimé!” a été pour le prix du Livre Allemand en 2018 nominé. Bientôt, votre Roman “Vaterflucht” en anglais.