Gouv chancelle déclaration de TPS date limite de dépôt pour la facilité de chargement

0
43

Toutefois, les experts ont dit que, bien que l’excès de charge est un problème sur le dernier jour de dépôt, lorsque le système indique que ses activités de prévenir le retour de dépôt, ce n’est qu’une partie du problème. (Fichier)

Après que les contribuables se sont plaints de problèmes techniques dans le dépôt de la synthèse mensuelle de TPS (GSTR3B), le gouvernement mercredi, a déclaré qu’il permettrait à décalés de dépôt sur la base du chiffre d’affaires et un emplacement pour réduire la charge sur le système, qui est vu de plus près à la date limite de dépôt le 20 de chaque mois.

Pour environ 8 lakh les contribuables dont le chiffre d’affaires de plus de Rs 5 crore, la dernière date de dépôt restera la même. Pour ceux en dessous du seuil de chiffre d’affaires, ils ont été divisés en deux groupes de 46 et 49 lakh les contribuables appartenant à deux ensembles d’états et territoires de l’union, dont la date limite sera désormais 22 et 24 de chaque mois, respectivement.

Toutefois, les experts ont dit que, bien que l’excès de charge est un problème sur le dernier jour de dépôt, lorsque le système indique que ses activités de prévenir le retour de dépôt, ce n’est qu’une partie du problème. Il y a d’autres problèmes structurels comme l’a souligné par le Contrôleur et Vérificateur Général (CAG) dans son rapport déposé au Parlement au début de cette année.

“Ces problèmes sont notamment le temps de retard dans les paiements à apparaître, plusieurs Apt sont envoyés pour un seul dépôt, de données prend le temps de réfléchir, l’aperçu de retours montrent faux numéros, les données téléchargées à l’aide d’ASP/GSP prend plus de temps pour réfléchir, système fréquemment déconnecter l’utilisateur,” Rajat Mohan, associé principal chez AMRG & associates a dit.

Le CAG rapport avait dit: “les Insuffisances dans le système montrent qu’il y a un échec de ne pas seulement la conception du système, mais sa mise à l’épreuve par GSTN et l’acceptation par les services des impôts avant un pan-indien de se lancer. En tant que tel, le conseil exécutif de l’oms ont approuvé le système développé est également responsable pour les problèmes rencontrés.”

Le gouvernement a déclaré que la première catégorie de 46 lakh les contribuables serait de l’état de Jammu-et-Cachemire, Ladakh, Himachal Pradesh, Punjab à Chandigarh, en inde, Uttarakhand, Haryana, Delhi, le Rajasthan, l’Uttar Pradesh, le Bihar, le Sikkim, l’Arunachal Pradesh, le Nagaland, Manipur, Mizoram, Tripura, Meghalaya, de l’Assam, dans le Bengale occidental, le Jharkhand et de l’Odisha.

La deuxième série de 49 lakh l’évalué serait de l’etat de Chhattisgarh, le Madhya Pradesh, le Gujarat, Daman et Diu, Dadra et Nagar Haveli, le Maharashtra, le Karnataka, Goa, Lakshadweep, le Kerala, le Tamil Nadu et à Pondichéry, Andaman et Nicobar, Telangana et de l’Andhra Pradesh.

“Pour améliorer encore la performance de GSTN de dépôt sur le portail de façon permanente, plusieurs mesures techniques sont en cours d’élaboration avec Infosys et seront en place en avril de cette année,” a déclaré le gouvernement dans un communiqué. —FE

Pour toutes les dernières Business News, download Indian Express App