CAA: Après le Kerala, Punjab Govt cherchera Maison rejet d’aujourd’hui

0
48

Punjab CM Amarinder Singh. (Fichier)

Congrès a statué Pendjab va devenir le second état après Kerala pour apporter une résolution de l’Assemblée le vendredi demandant l’abrogation de la Citoyenneté (Amendment) Act. Le gouvernement de l’état va également chercher la modification de la forme de la National Registre de la Population (NPR) à dissiper les craintes dans certains quartiers concernant la NPR et le Registre National des Citoyens (CNRC).

Dans l’etat de Chhattisgarh, un autre Congrès de la domination de l’état, le gouvernement est d’examiner si elle peut denotify octobre 2019 ordre qui a annoncé la participation de l’état dans le NPR de l’exercice.

Ce déplacement par le Congrès des gouvernements des etats vient jours après l’Opposition des parties a exhorté les Ministres en Chef à la demande de la mise au rebut de la CAA, de suspendre le NPR de l’exercice et de rejeter le projet de COR processus.

Punjab déplacer vendredi coïncide avec une réunion à New Delhi par l’Union à Domicile du Ministère pour discuter des modalités pour le Recensement de 2020 et de la NPR. Il sera assisté par le Chef de Secrétaires et de Recensement de l’Administration de tous les états. Les partis d’Opposition disent que le NPR est un “prélude” à la NRC.

Le projet de résolution préparé par le Pendjab stipule que la CAA a causé “countrywide angoisse” et “troubles sociaux avec des manifestations de grande ampleur” à travers le pays. L’état du Punjab, dit-il, a également assisté à des manifestations pacifiques par “tous les segments de notre société”.

La CAA, le projet dit, cherche à nier la très laïque tissu, sur la Constitution de l’Inde est fondée, qu’il est source de division et représente tout ce qui est opposé à une société libre et juste de la démocratie qui doit consacrer l’égalité pour tous.
“À côté de la religion basée sur la discrimination dans l’octroi de la citoyenneté, il est appréhendé que la CAA est également susceptible de mettre en danger l’identité linguistique et culturelle de certaines sections de notre peuple. CAA prévoit également l’annulation de l’enregistrement à l’étranger, les citoyens de l’Inde détenteurs de la carte si elles violent une loi,” dit-il.

A EXPLIQUÉ: Centre-etat des différends et de l’Article 131

La résolution a également dit que le CAA est visant à distinguer les migrants illégaux sur la base de la religion, qui n’est pas admissible en vertu de la Constitution. “Il est également une violation de l’Article 14 de la Constitution, qui garantit le droit à l’égalité et à l’égale protection de la loi pour toutes les personnes,” dit-il.

Pendjab Ministre en Chef Amarinder Singh, répondant à une requête de jeudi que son gouvernement va apporter une résolution à l’Assemblée contre la CAA, a dit: “Attendez jusqu’à demain.”

Mardi, le gouvernement a annoncé qu’il procédera, conformément à la “volonté de la Maison” sur la question de la CAA, de la NPR et de la RCN.

Le Pendjab, le cabinet a convenu avec le Ministre en Chef est d’avis que la CAA, en particulier lorsqu’il est couplé avec le CNRC et de la NPR, était une violation du Préambule. L’avocat Général Atul Nanda, une déclaration officielle a dit, a également présenté le point de vue juridique sur la question devant le Conseil des Ministres.

La semaine dernière, le Ministre en Chef s’était opposé à la CAA, et avait pris en charge le Kerala résolution de l’Assemblée. Dans une déclaration, il a dit que son gouvernement, il n’y a pas moyen qu’il permettrait à la division de Loi soit mis en œuvre dans le Pendjab. “On ne peut pas nous forcer à le faire,” dit-il.

Pour toutes les dernières Nouvelles de l’Inde, télécharger Indian Express App