La citoyenneté de l’Amendement, le projet de Loi ne sera pas obtenir le Pendjab Maison nod: CM Amarinder Singh

0
106

Pendjab Ministre En Chef Capitaine Amarinder Singh

De même qu’il a défendu le droit de la police à tirer à contrer une attaque, Ministre en Chef Capitaine Amarinder Singh samedi sortit contre les extra-constitutionnelle exécutions contre la nation Constitutionnelle de l’esprit, tout en s’opposant à la Citoyenneté de l’Amendement du projet de Loi, qui dit-il ne serait pas autorisé à être adoptée en Assemblée du Pendjab.

S’exprimant lors d’une session à HT Sommet de 2019, avec l’etat de Chhattisgarh Ministre en Chef Bhupesh Baghel, Amarinder dit, en référence à la Telangana meurtre de l’accusé de viol, que “si les hommes avaient tiré sur les flics alors que l’action était justifiée”.

Il, cependant, a dit qu’il n’y a pas une telle chose comme la rencontre. Dans son état, la police a été très clair sur cette question, et les terroristes et goondas/gangsters avaient été invités à déposer leurs armes ou faire face aux conséquences, at-il ajouté.

Les deux Congrès des ministres en chef, qui avait contrarié “BJP, le rêve d’un Congrès Mukt Bharat”, a répondu à une foule de questions sur un éventail de questions au cours de la session, qui a vu en accord sur tous les sujets-clés, y compris le Telangana des tirs au but. Baghel dit que les gens du pays ont été fatigué de retard de la justice et le processus devra être accélérée.

Dans son habituel franc de style, Amarinder s’était fortement contre le Registre National des Citoyens (COR), dans “l’être contre l’esprit démocratique de l’Inde, qui est un pays libre”.

“Laissez-le projet de la Citoyenneté de l’Amendement, le projet de Loi soit adopté par le Parlement et venir à notre Assemblée, où nous avons la majorité des deux tiers…il ne sera pas passé dans mon état”, affirmait-il, quand on lui demande comment Pendjab de s’attaquer au problème, si le Centre en fait un droit.

Les deux Amarinder et Baghel a souligné que le parti du Congrès s’oppose à la NRC comme un outil pour forcer les gens à quitter le pays.

Pour toutes les dernières Nouvelles de l’Inde, télécharger Indian Express App